D’où vient l’expression “Black Friday”?

Liens sponsorisés

Il est bien connu aujourd’hui le « Black Friday ». Un évènement de magasinage immanquable qui marque en grand le début des emplettes de Noël.

Le Black Friday, communément appelé Vendredi Noir ou Vendredi Fou au Québec, se déroule le lendemain de l’Action de Grâce aux États-Unis. Ce dernier a toujours lieu le 4e jeudi de novembre. L’idée du Vendredi Fou s’instaure depuis aussi tôt que 1952, mais le terme « Black Friday » ne devient populaire que dans les années 1970 alors que les commerces prennent avantage de cette expression dans leurs efforts de marketing.

Dans les années 2000 et avec la popularisation d’Internet dans les foyers le Black Friday prend son envol internationalement. Il est aujourd’hui devenu un évènement fort commercialisé dans le monde.

Mythes et rumeurs

Il y a plusieurs rumeurs sur l’origine exacte du terme Black Friday.

La plus populaire débute à Philadelphie. Ici le Vendredi Noir aurait été utilisé pour décrire la masse de trafic et de piétons dans les rues le lendemain du « Thanksgiving. »

Une autre rumeur répandue serait que ce jour décrit le moment de l’année où les ventes commerciales en déficit (« in the red », soit littéralement « dans le rouge » en jargon financier) redeviennent profitables (« in the black », soit « dans le noir »).

La dernière hypothèse sur le « Black Friday » remonte quant à elle au 19e siècle, lorsque deux financiers américains, Jay Gould et Jim Fisk, ont arnaqué les investisseurs de Wall Street et causé un crash sans précédent le vendredi 24 septembre 1869.

Au final, les origines de cet évènement ne sont pas claires. Mais une chose est sûre, les magasins en profitent, ainsi que les consommateurs… ou sommes-nous simplement victimes d’une grosse opération Marketing ?…

L’Équipe Circulaire en Ligne