Comment vous protéger contre le coronavirus en faisant l’épicerie

Liens sponsorisés

Voici quelques précautions essentielles à prendre pour vous protéger du virus, si vous vous rendez à l’épicerie ou même si vous commandez en ligne.

Alors que les experts nous avertissent d’éviter les endroits bondés à cause du nouveau coronavirus, comment nous protéger à l’épicerie? De plus en plus de gens se tournent vers la livraison en ligne, mais ce n’est pas toujours possible, pratique, ni 100% sécuritaire.

«Pour les personnes âgées et celles qui ont des problèmes de santé sous-jacents – Les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC) recommandent de rester à la maison – je recommanderais fortement d’utiliser un service de livraison d’épicerie», a déclaré Jim Rogers, directeur des recherches et des tests de salubrité des aliments de l’agence fédérale américaine.

Que vous achetiez des produits d’épicerie en ligne ou en magasin , vous pouvez prendre des mesures simples pour limiter votre exposition au coronavirus, et elles ne sont pas si différentes des recommandations générales que vous connaissez bien.

Comment vous protéger contre le coronavirus en faisant l'épicerie

Assurez-vous toujours de

Laver les contenants non-poreux

Un simple lavage à l’eau savonneuse peut détruire le virus, car il arrache sa barrière externe. Utilisez donc du savon à vaisselle sur le plastique, le verre et le métal avant de les ranger. Si ce n’est pas pratique, lavez-vous bien les mains après avoir manipulé tout emballage y compris les boîtes et les sacs en papier. “Tout se résume à l’hygiène des mains”, comme nous l’entendons souvent ces temps-ci.

Il est aussi une bonne idée de se laver les mains après avoir ouvert les récipients et utilisé leur contenu. “Mais si vous utilisez une boîte de pâtes quelques jours après l’avoir obtenue, il y a peu de chances que le virus soit toujours vivant sur la boîte et provoque une infection”, explique Eike Steinmann, virologue à la Ruhr-Universitat Bochum en Allemagne, qui a étudié la durée de vie des virus sur différentes surfaces.

Donc pas besoin de se concentrer sur votre garde-manger actuel, mais évitez d’introduire de nouveaux éléments possiblement contaminés.

Lavez-vous les mains, le comptoir et les autres surfaces que vous avez touchées

Faites cela après avoir rangé l’épicerie. N’oubliez pas que l’ utilisation d’un désinfectant n’est pas nécessaire, sauf si vous partagez un espace avec une personne qui présente des signes de maladie respiratoire ou a été exposée au virus.

Lavez les produits avec de l’eau et du savon

Parce que le COVID-19 appartient à une famille de virus très probablement vulnérables au contact avec du savon et de l’eau, le lavage de vos fruits et légumes avec du savon devrait éliminer tout virus vivant. De plus, de façon générale, frotter les fruits et légumes sous l’eau courante et frotter ceux à peau dure peut aider à éliminer les pesticides .

Cela dit, aucune donnée ne montre que le COVID-19 se propage en consommant des aliments. D’après Jim Rogers. “Le risque de contracter le virus de vos aliments est considéré comme faible”.

Pour les produits à peau dure, frottez la peau ou les pelures avec une brosse à légumes à poils doux, en utilisant du savon à vaisselle ou à mains et de l’eau tiède. Pour les autres types de produits, y compris les légumes-feuilles, faites tremper dans de l’eau savonneuse pendant 10 à 15 minutes, puis rincez abondamment.

D’autres étapes sont possibles, mais ne devraient pas faire beaucoup de différence. Par exemple, l’achat de légumes surgelés plutôt que frais sous l’hypothèse qu’ils sont emballés de manière plus hygiénique n’a pas été étayée par des preuves. À votre discrétion!

Si vous faites livrer votre épicerie

Même si une épicerie ou un entrepôt est régulièrement nettoyé en profondeur, le livreur doit prendre les mêmes précautions pour éviter de propager un virus.

Bien que ces entreprises puissent recommander aux livreurs de se laver les mains régulièrement, de pratiquer d’autres mesures d’hygiène et de rester à la maison lorsqu’ils se sentent malades, ils ne peuvent pas contrôler si les conducteurs prennent réellement ces précautions. Sans congé de maladie payé, les travailleurs vont pousser leurs limites le plus possible.

Voici donc quelques recommandations pour recevoir les livraisons de façon plus sécuritaire:

Évitez un transfert en mains propres

Organisez-vous pour que les articles soient livrés à votre porte ou à proximité. Plusieurs sociétés de livraison s’organisent pour ajouter cette option à leur service, et ce autant pour notre santé que pour celle de leurs employés.

Payez frais et pourboire par voie électronique

L’un des avantages de la commande en ligne ou via une application est que vous n’avez pas à remettre de l’argent au livreur. L’option de laisser un pourboire est incluse dans la plupart des applications de livraison et systèmes de commande en ligne.

Commandez plus tôt que d’habitude

Ceci n’est pas vraiment un problème de sécurité, mais avec une demande plus élevée les temps d’attente deviennent plus longs. Pour des raisons pratiques, mais aussi de disponibilité d’inventaire, n’attendez pas avant de passer vos commandes!

 

Si vous ramassez des produits alimentaires préemballés

Les étapes sont fondamentalement les mêmes pour cette option que pour la livraison. Si vous avez passé votre commande d’avance et que vous vous rendez simplement au stationnement pour qu’un employé vos apporte vos sacs – une option de plus en plus accessible, dans les Walmart par exemple – envisagez d’ouvrir la portière de votre voiture plutôt que de laisser la personne apportant les articles dans votre voiture toucher la poignée. Si vous pouvez donner un pourboire sur l’application web d’un supermarché, faites-le plutôt que de remettre de l’argent en mains propres.

Si vous vous rendez à l’épicerie pour acheter vos produits

Un facteur clé pour prévenir la propagation du virus est de rester à 6 pieds des autres personnes. C’est généralement la distance à l’intérieur de laquelle les gens ramassent des gouttelettes de coronavirus dans l’air à partir d’une toux ou d’un éternuement. Une telle «distanciation sociale» est une bonne stratégie dans toute situation à l’extérieur de la maison, à garder en tête mais pas toujours facile à appliquer surtout dans un rayon d’épicerie ou en attendant à la caisse. Pour réduire les facteurs:

Faites vos commissions en dehors des heures d’affluence

Si vous saisissez le nom et l’emplacement du magasin dans la recherche Google, une boîte apparaîtra souvent indiquant les heures de trafic plus ou moins élevé.

Emportez un germicide avec vous (type Purell)

Utilisez-le pour essuyer vos mains et le chariot avant et après vos achats.

Utilisez une carte de crédit ou de débit

De cette façon, vous n’avez pas à remettre de billetsou à recevoir de la monnaie. Utilisez également votre propre stylo pour signer les reçus. Si vous le pouvez, utilisez un système de paiement virtuel comme Apple Pay afin de ne pas avoir à ouvrir votre portefeuille du tout. Les paiements sans contact sont favorisés pour ne pas avoir à rentrer votre NIP sur le clavier public, si vous devez le faire n’oubliez pas votre germicide!

 

Tout ça peut sembler bien contraignant, mais n’oubliez pas que la situation est exceptionnelle! Si nous suivons au mieux les conseils, non seulement nous pourrons nous protéger nous-mêmes mais nous contribuerons à stopper la progression du virus et assurer un retour à la normale le plus vite possible!