C’est Officiel – Les Supermarchés retirent la Laitue Romaine suite à l’E.Coli



On se posait tous la question: Pourquoi les supermarchés continuent-t’ils à vendre de la Laitue Romaine si l’Agence de Santé nous demande de ne pas en manger?

Et bien les chaînes ont commencé ce matin à les retirer des étals. Signe d’un côté rassurant, d’un autre inquiétant car il nous confirme bien la réalité du problème.

Article Précédent:”Attention E.coli: Les Autorités Demandent de ne plus Consommer de Laitue Romaine

Attention - Laitue Romaine

À lire si vous l’avez manqué!

Suite à notre partage Facebook sur l’article précédent, nous avons vu plusieurs inquiétudes sur l’attitude des épiceries dans cette situation, y compris de la part de plusieurs membres qui y avaient acheté de la laitue romaine la journée même! Voici la réponse.

Les autorités fédérales n’ont pas ordonné le retrait de ces légumes de la vente, mais plusieurs bannières préfèrent ne plus prendre le risque de les vendre.

 

« Tous les items contenant de la laitue romaine -soit plus de 300 produits dans le réseau national de Sobeys- ont donc été retirés des tablettes des magasins IGA, IGA extra, IGA express, Marché Tradition, Bonichoix et Rachelle-Béry au Québec », a indiqué la chaîne par communiqué, ce matin.

Metro a fait de même, a confirmé à La Presse la porte-parole Geneviève Grégoire.  Les entrepôts Costco avaient émis un avis de retrait de ces produits hier soir, a indiqué Ron Damiani, en charge des communications.

Walmart et la chaîne Loblaws, qui opère notamment la bannière Provigo, ont référé La Presse au Conseil canadien du commerce de détail. Celui-ci n’a pas immédiatement rappelé.

Les autorités fédérales demandent aux Québécois et aux Ontariens de cesser de consommer toute laitue romaine (peu importe le pays d’origine ou l’entreprise productrice) le temps de faire enquête sur une éclosion bactériologique.

« En date du 20 novembre 2018, 18 cas d’infections à l’E. coli faisaient l’objet d’une enquête : en Ontario (3) et au Québec (15). Les personnes sont devenues malades entre la mi-octobre et le début de novembre 2018 », indiquait hier l’Agence de la santé publique du Canada dans un communiqué. Une personne contaminé a développé des complications graves. Selon l’agence, « l’éclosion actuelle semble se poursuivre, car des cas de maladies liées à la laitue romaine continuent d’être signalés ».

À tous ceux et celles qui consomment encore cette laitue sans avoir vu de complications, j’en suis bien heureux! J’en fais moi-même partie! Cependant je doute qu’une alerte de cette envergure, ainsi l’engagement de plusieurs centaines d’épiceries à retirer le produit de leurs rayons sans pourtant y avoir obligation, ne reflète qu’une cause de quelques personnes qui n’ont pas bien lavé leur salade. Je nous encourage donc tous à redoubler de vigilance pour ne pas mettre nous ni nos proches en danger.

 

Sources: La Presse, Newswire

Retour aux nouvelles