La Santé Passe par L’assiette, des Preuves !

Liens sponsorisés
La Santé Passe par L’assiette, des Preuves !La Santé Passe par L’assiette, des Preuves !https://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Dossiers/Fiche.aspx?doc=sante-nutrition&utm_campaign=proactiv&utm_medium=ob&utm_source=pst

Les aliments que nous consommons au quotidien sont déterminants dans la survenue de maladies telles que les cancers, les maladies cardiovasculaires, le diabète ou l’obésité.

Si nous pouvons difficilement influer sur les facteurs environnementaux ou génétiques, également en cause, nous pouvons bel et bien agir sur ce que nous décidons ou non de consommer ! Tour d’horizon des preuves scientifiques que la santé passe par l’assiette.

De nombreuses études scientifiques portent sur la nutrition et publient chaque jour leurs résultats, autant de conseils sur ce qu’il convient de manger et de ne pas manger pour être en forme et vivre en bonne santé plus longtemps.

Manger plus de ci et moins de ça pour éviter le cancer, tel aliment est mauvais pour la santé cardiovasculaire… Faisons le point entre la nutrition et les deux principales causes de décès prématurés : le cancer et les maladies cardiovasculaires.

Malbouffe, cancer et maladies cardiovasculaires : un lien évident

Selon l’OMS, la « malbouffe », c’est-à-dire la consommation de plats trop gras, et trop riches en sucres et en sel, est responsable d’environ
30 % des cancers en Occident et 20 % dans les pays en développement.

Ce régime alimentaire, souvent accompagné d’un mode de vie sédentaire, augmente notamment le risque de cancer du côlon, du sein, de l’endomètre et de la prostate.

Par ailleurs, de très nombreuses études font état du lien entre malbouffe et mauvaise santé physique ou psychologique, en particulier en ce qui concerne la santé cardiovasculaire ou la dépression2.

Viandes rouges et viandes transformées au pilori

Les viandes transformées (nuggets de poulet, charcuterie, pâtés…) sont classées comme cancérogènes pour l’homme (groupe 1) par l’OMS. La viande rouge quant à elle est classée comme probablement cancérogène (groupe 2A)6.

Cette classification se fonde sur des indications suffisantes provenant d’études épidémiologiques de ce que la consommation de viande transformée provoque notamment le cancer colorectal chez l’homme.

Par ailleurs, une étude publiée en février 2020 fait état d’un lien entre consommation de viande rouge et de viande transformée et un risque accru de maladies cardiovasculaires.

Selon les chercheurs, consommer de la viande rouge ou de la viande transformée à raison de deux fois par semaine est associé à un risque de 3 % supérieur de développer une maladie cardiovasculaire.

Les bienfaits prouvés d’un régime à dominante végétale et riche en graisses insaturées

Une étude menée en Espagne portant sur 7447 personnes âgées de 55 à 80 ans a montré qu’un régime méditerranéen, enrichi en huile d’olive vierge extra ou en oléagineux, réduit significativement l’occurrence d’événements cardiovasculaires majeurs, même chez les personnes à risque8.

Le régime méditerranéen est basé sur une alimentation riche en fruits (dont oléagineux), légumes, poissons, viande blanche, huile d’olive et pauvre en produits sucrées et en viande rouge.

Lire la suite:
https://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Dossiers/Fiche.aspx?doc=sante-nutrition&utm_campaign=proactiv&utm_medium=ob&utm_source=pst
Circulaire-en-ligne.ca n'est pas propriétaire de cet article et le partage de façon indépendante dans le but de promouvoir l'information.

VISITEZ passeport sante

Vous êtes l'auteur de cet article? Si vous souhaitez y apporter une modification, mettre votre site plus en valeur sur la page ou partager d'autres articles, utilisez notre formulaire de contact. Si vous trouvez que nous contrevenons à votre propriété intellectuelle et souhaitez que nous retirions le contenu, utilisez ce formulaire pour nous le laisser savoir et nous procèderons dans les plus brefs délais.