Circulaire-en-ligne.ca
Recherchez sur le site:
Aubaines & Promotions Concours Circulaires
 

LA CONSERVATION DES ALIMENTS : 5 ERREURS SOUVENT COMMISES

Liens sponsorisés
Circulaire-en-ligne.ca n'est pas propriétaire de cet article et le partage de façon indépendante dans le but de promouvoir l'information.
Lire l'article complet sur le http://www.arcticgardens.ca/blog/fr/conservation-aliments-cinq-erreurs/#comment-12095
LA CONSERVATION DES ALIMENTS : 5 ERREURS SOUVENT COMMISESAfficher le site

LA CONSERVATION DES ALIMENTS : 5 ERREURS SOUVENT COMMISES

On a tous déjà fait un faux pas concernant la conservation de nos aliments. Quelquefois, on utilise un contenant inadéquat et notre aliment se défraîchit, alors qu’on espérait l’apporter comme lunch le lendemain midi.

Parfois, on congèle de grandes portions de nourriture en se sentant prêt à toute éventualité une fois l’heure des repas venue. Puis, trois mois plus tard, on culpabilise de tout jeter. On les avait oubliés, ces fameux restants…

On a quand même une bonne raison de commettre ce genre de maladresse: la conservation des aliments, c’est compliqué! Nous vous partageons quelques trucs pour ne plus tomber dans le piège des erreurs les plus communes.

1. Ranger ses aliments au mauvais endroit

Vous serez peut-être surpris d’apprendre que plusieurs d’entre nous n’ont probablement jamais rangé certains aliments à leur emplacement idéal.

  • Les aliments qu’on ne range pas au bon endroit
  • Les noix : idéalement dans le réfrigérateur
  • Les concombres : sur le comptoir
  • Les avocats : sur le comptoir
  • La farine de blé : dans le réfrigérateur

Eh oui, les noix se conservent mieux dans le réfrigérateur que dans notre garde-manger. Leur huile rend leur goût amer si elles demeurent à la température ambiante.

Les concombres ont besoin de passer leur séjour sur le comptoir, puisque le froid les dégrade plus rapidement. Les avocats aussi doivent demeurer sur le comptoir pour mûrir à point.

La farine de blé, elle? On la réfrigère pour la conserver au-delà de trois mois. Désormais, on ne rangera plus notre épicerie de la même façon!

On ne peut pas se proclamer immédiatement expert en rangement des aliments. Avant, on doit savoir que les aliments ont une place spécifique à l’intérieur du réfrigérateur. D’ailleurs, on ne devrait pas empiler les fruits dans leur compartiment.

On laisse un espace autour de chacun pour éviter qu’un fruit, au contact d’un autre, mûrisse prématurément. Le même principe s’applique pour le congélateur: on distancie les différents produits pour permettre à l’air de circuler. Et attention, les aliments ne se congèlent pas tous. Par exemple, la mayonnaise, les aliments frits et la crème ne supportent pas la congélation.

2. Emballer ses aliments dans les mauvais récipients

Les récipients que vous utilisez auront un réel impact sur la conservation de vos aliments. Si les contenants ne sont pas assez étanches, vos restes ne dureront qu’une journée avant de changer radicalement d’aspect.

Pour la congélation et la réfrigération
Les contenants hermétiques protègent votre nourriture contre les brûlures de congélation. Les emballages en plastique de l’épicerie ne sont pas assez étanches pour préserver vos viandes au congélateur. Alors, la prochaine fois, retirez l’emballage original pour mettre à l’abri vos aliments dans des sacs refermables faits pour la congélation.

Eh oui, encore quelque chose à vérifier : vos sacs sont-ils conçus pour être congelés? Sur le marché, il existe des sacs refermables pour entreposer les aliments et d’autres pour les congeler. Regardez sur la boîte, c’est clairement indiqué.

Les sacs flexibles conservent aussi bien les liquides que les aliments solides. Par contre, on doit retirer le plus d’air possible avant de les mettre au froid, et l’on ne peut s’en servir plus d’une fois, car le plastique se détériore après quelques emplois.

Les contenants rigides sont réutilisables, mais, pour eux aussi, on doit vérifier s’ils se rangent au congélateur. Normalement, sous le plat, un logo en forme de flocon de neige nous l’indique. On privilégie les récipients rigides pour les liquides. Les fuites surviendront plus rarement avec ces contenants.

Pour l’entreposage

Ce n’est pas seulement au moment de la congélation qu’on doit penser à nos récipients. Les aliments secs doivent aussi être entreposés dans des contenants hermétiques pour les mettre à l’abri de l’humidité. On déteste tous manger des céréales ramollies et fades… Si on les range dans un pot bien scellé, elles se conserveront plus longtemps et ne perdront pas de leur croustillant!

  • Les aliments qui gagnent à être bien entreposés
  • Les céréales
  • Les craquelins
  • Les biscuits
  • La farine
  • Le sucre
  • La cassonade est un peu capricieuse, vous pouvez la ranger dans un contenant, mais ne la retirez pas de son sac en plastique, puisque c’est à ce moment-là qu’elle durcit et devient dure comme le roc!

Pour le long terme

Les pots Mason sont un autre récipient à considérer pour la conservation de nos aliments. La mise en conserve préserve parfaitement nos différentes préparations, comme les confitures maison ou la sauce à spaghetti. On en profite pour cuisiner le double de la recette: la sauce à spaghetti sera prête pour les soirs de semaine où l’on manque de temps (ou d’énergie, avouons-le) pour cuisiner!

Les aliments en conserve se gardent entre 12 et 18 mois lorsque les pots sont bien scellés. Comment s’assurer qu’ils sont bien fermés? Lorsqu’ils refroidissent, les couvercles rentrent vers l’intérieur en produisant un bruit sec, un petit « pop! »

Si des bulles de gaz apparaissent dans votre préparation, c’est que la cuisson a été insuffisante. Dans ce cas-là, on ne peut consommer le produit. Effectivement, la technique de mise en conserve prend du temps et elle s’apprivoise lentement.

Malgré le fait qu’on doit s’armer de patience, on s’assure que nos aliments mis en conserve garderont leur valeur nutritive longtemps. Une fois notre préparation réussie, on se récompense en montrant fièrement notre joli pot de confiture à toute la maisonnée! Vos recettes feront sensation et elles seront à la portée de tous, prêtes à être dégustées. L’autre avantage nous poussant à choisir la mise en conserve : on profite d’aliments d’ici même lorsqu’ils sont hors saison.

3. Gaspiller malgré tout

On conserve nos aliments dans tellement d’endroits (réfrigérateur, armoires, cave, second congélateur) qu’on en oublie souvent et en jette beaucoup.

Pour prévenir cette perte, on répertorie tous les produits présents dans notre garde-manger dans un tableau que l’on peut remplir à la main. Ainsi, la liste se modifie aisément! Pour écouler ses provisions, on élabore le menu de la semaine en fonction de ce qu’on possède déjà. On ne consulte les rabais dans les circulaires qu’en deuxième lieu.

Faire la rotation des conserves
On achète certains produits même s’ils ne figurent pas sur notre liste d’épicerie en se disant qu’on les aura en cas de besoin.

Par contre, trop souvent, notre prévoyance s’avère inutile. On oublie que ces aliments étaient dans notre garde-manger, et c’est trop tard pour les utiliser…

Pour contrer ce gaspillage, on peut effectuer une rotation des produits lorsqu’on range nos courses. Si vous avez déjà une soupe en conserve, placez la nouvelle en dessous afin de consommer l’ancienne en premier.

Conserver selon notre consommation
Autre astuce, on congèle nos restants en portions individuelles. Ainsi, on peut ensuite dégeler uniquement ce dont on a besoin. Même astuce pour la viande: dès notre arrivée de l’épicerie, on sépare les morceaux de viande en fonction de notre consommation future.

De cette façon, on évite d’affronter le paquet économique dans lequel toutes les poitrines de poulet sont toujours prises ensemble alors qu’on n’en veut qu’une seule.

4. Ne pas connaître les dates de péremption

Chaque aliment possède ses propres caractéristiques pour ce qui est du temps ou du lieu de conservation. Ce qui s’applique pour un ne s’applique pas nécessairement pour l’autre.

Lire la suite:
http://www.arcticgardens.ca/blog/fr/conservation-aliments-cinq-erreurs/#comment-12095

Vous êtes l'auteur de cet article? Si vous souhaitez y apporter une modification, mettre votre site plus en valeur sur la page ou partager d'autres articles, utilisez notre formulaire de contact. Si vous trouvez que nous contrevenons à votre propriété intellectuelle et souhaitez que nous retirions le contenu, utilisez ce formulaire pour nous le laisser savoir et nous procèderons dans les plus brefs délais.

Inscription
Fermer Afficher