Dépister les Sucres Cachés

Liens sponsorisés
Dépister les Sucres CachésDépister les Sucres Cachéshttps://www.lapresse.ca/vivre/sante/nutrition/201804/19/01-5161672-depister-les-sucres-caches.php

Le sucre se cache sous différents noms dans les produits qu’on achète: jus de sucre de canne, vesou, sirop d’agave, fructose, stévia… Santé Canada demande aux fabricants de regrouper tous les sucres dans les listes d’ingrédients, mais ils ont jusqu’en 2022 pour le faire.

En attendant, pouvez-vous deviner quel type de sucre se cache dans ces aliments?

Les multiples incarnations de la canne

Le Canada produit environ 1,2 million de tonnes de sucre raffiné par an, selon l’Institut canadien du sucre. Près de 95 % de cette production provient de sucre de canne brut qu’on importe, puisque le climat canadien ne permet pas (encore!) de cultiver la canne à sucre. La canne se cache partout, sous différents noms, dans ce qu’on mange. En voici neuf preuves.

Yogourt Activia aux cerises, Danone

Repéré dans la liste d’ingrédients: sucre

Surprise: si vous voyez simplement le mot «sucre» dans une liste d’ingrédients d’un aliment préparé au Canada, c’est du sucre de canne raffiné, indique Catherine Lefebvre, nutritionniste et auteure de Sucre: vérités et conséquences, paru chez Édito. «Si c’est un produit français, le sucre va plutôt provenir de la betterave, précise-t-elle. Mais ça ne change rien: c’est du sucre blanc dans les deux cas.» Une cuillère à thé (4 g) de sucre granulé Lantic contient 15 calories et, évidemment, 4 g de sucre.

Ketchup aux tomates, Heinz

  • Repéré dans la liste d’ingrédients: sucre liquide
  • Il s’agit de sucre cristallisé blanc – souvent du sucre de canne – dissous dans l’eau.
  • Barres granola aux grains de chocolat, Made Good
  • Repéré dans la liste d’ingrédients: sucre de canne

«Les gens pensent souvent faire un meilleur choix en utilisant du sucre de canne, mais non, tranche Catherine Lefebvre. Du sucre blanc Lantic ou Redpath, c’est aussi du sucre de canne.

Ça vient de la même plante et c’est tout aussi naturel. Le sucre de canne brut est moins épuré que le sucre blanc. Sinon, c’est exactement le même produit.»

Thé glacé biologique à la fraise et à la menthe, Pure Leaf

Repéré dans la liste d’ingrédients: sucre de canne biologique

L’ajout du terme biologique signifie que la canne à sucre a été cultivée de façon durable. «Cela permet de réduire l’utilisation de pesticides et le contact des travailleurs agricoles avec ces intrants chimiques, apprécie Catherine Lefebvre. Mais la culture de la canne à sucre demeure quand même une grosse monoculture.» Ce n’est pas meilleur pour la santé.

Kombucha pomme-poire et gingembre, Wonder Drink

Repéré dans la liste d’ingrédients: vesou

Du quoi? Du vesou, le nom créole donné au «jus obtenu par broyage de la canne à sucre, dont on tire le sucre», explique le Larousse. «C’est le moût de la canne, qu’on utilise surtout pour faire du rhum», indique Catherine Lefebvre. À retenir: c’est du sucre.

Sans-viande haché italien, Yves

Repéré dans la liste d’ingrédients: sirop de canne évaporé

Il s’agit d’un sirop, donc de sucre de canne sous forme liquide. «C’est intéressant pour l’industrie, parce que ça peut être plus facile à ajouter aux produits que du sucre granulé, dit Catherine Lefebvre. Dans le processus de transformation, on n’a juste pas centrifugé pour enlever l’eau.» Ça reste du sucre.

Biscuits au gingembre avec amandes, Pamela’s

Repéré dans la liste d’ingrédients: mélasse de fantaisie

La mélasse de fantaisie, c’est celle qu’on a dans le garde-manger pour faire des biscuits à la mélasse et des fèves au lard. «La mélasse est fabriquée à partir de la sève extraite de la canne à sucre mûre, précise le site internet du fabricant Grandma.

Elle est d’abord clarifiée et raffinée jusqu’à ce qu’il reste un sirop épais et foncé au goût sucré-amer.» C’est un résidu de la production de sucre. Une cuillère à soupe (20 g) de mélasse Grandma contient 60 calories, 12 g de sucre et comble 4 % des besoins quotidiens en fer.

Céréales MÜslix saveur d’érable, noix et raisins secs, Kellogg’s

Repéré dans la liste d’ingrédients: mélasse verte

La mélasse verte, en anglais blackstrap, est obtenue à la fin de l’extraction de la canne à sucre. Elle a ses avantages: une cuillère à soupe (20 g) de mélasse verte Crosby’s contient 50 calories, 7 g de sucre et comble 20 % des besoins quotidiens en fer. «Mais si j’avais une carence en fer, je ne me mettrais pas à manger de la mélasse verte, nuance Catherine Lefebvre.

Il y a d’autres façons d’augmenter ses apports en fer que de manger du sucre.»

Barres galettes avoine et dattes, Sara Lee

Repéré dans la liste d’ingrédients: cassonade

«Souvent, les gens ne savent pas que la cassonade, c’est juste du sucre blanc et de la mélasse, observe Catherine Lefebvre. Ils pensent que c’est du sucre brut, que c’est mieux.» Eh non. Une cuillère à thé (4 g) de cassonade à l’ancienne Lantic contient 14 calories et 4 g de sucre.

Note: ces produits peuvent contenir du sucre sous plus d’une forme. Pour ce reportage, nous avons sélectionné un type de sucre ajouté par aliment.

Sans-viande haché italien, Yves
Sucres à la mode

On ne se méfie pas du stévia, du sucre de coco ou d’un concentré de jus de fruits. Ce sont pourtant des sucres ajoutés, à éviter le plus possible. Devinez quels sucres à la mode se cachent dans ces cinq produits.

Boisson fermentée pétillante lime, menthe et noix de coco, Kevita

Repéré dans la liste d’ingrédients: Reb A

Le Reb A, c’est le petit nom du rébaudioside A, un composé du stévia, plante originaire d’Amérique du Sud. Ses atouts? Il a un pouvoir sucrant de 200 à 300 fois supérieur à celui du sucre, tout en étant sans calorie, selon l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ). «Je ne recommande pas le stévia, dit la nutritionniste Catherine Lefebvre. Son utilisation encourage le goût pour le sucre. Pourquoi se contenter de moins pire quand on peut viser mieux?» Mieux, ça veut dire manger moins sucré, point.

Sauce teriyaki sésame gingembre, Naked Coconuts

Repéré dans la liste d’ingrédients: sucre de coco

Le sucre de coco, ou sucre de palme, est fait à partir de la sève des fleurs de cocotiers. C’est romantique, mais ça n’en fait pas un sucre idéal, ne serait-ce que parce que les cocotiers poussent loin du Québec. Son indice glycémique est faible, «ce qui donne bonne conscience», observe Catherine Lefebvre. Mais ça reste du sucre.

Tartinade aux framboises, St. Dalfour

Repérés dans la liste d’ingrédients: concentrés de jus de raisin et de datte

Inoffensif, le jus de raisin et de datte? Pas vraiment. Les concentrés de jus de fruits – ou jus de fruits concentrés, comme vous voulez – sont des jus qui ont été réduits en sirop, pour augmenter leur teneur en sucre. Ainsi, 100 g de sirop de datte contient environ 66 g de sucre. «Ce sont des sucres ajoutés», décrypte Catherine Lefebvre.

Barres aux fruits et légumes, Sunrype

Repérés dans la liste d’ingrédients: concentrés de purée de pomme et concentrés de jus de pomme et de poire et de carotte et de cerise et de baie de sureau et de framboise et de fraise et de citron (!)

C’est pareil: ces concentrés sont utilisés pour pouvoir clamer que ces barres sont «aux fruits et légumes à 100 %». Elles ne sont pourtant pas santé: plus des trois quarts des barres sont constitués de sucres (28 g sur 37 g).

Mandarines dans du jus de fruit fait de concentré, Dole

Repéré dans la liste d’ingrédients: jus de raisin blanc concentré

Encore une fois, le jus de raisin blanc est si concentré qu’il devient très sucré. Une coupe de 107 ml de ces mandarines contient 18 g de sucre, autant que deux biscuits aux pépites de chocolat Chips Ahoy! de Christie.

_____________________________________________________________________________

Note: ces produits peuvent contenir du sucre sous plus d’une forme. Pour ce reportage, nous avons sélectionné un type de sucre ajouté par aliment.

PHOTO IVANOH DEMERS, LA PRESSE

Devinez quels sucres à la mode se cachent dans ces cinq produits.
Sirops sucrés

Un sirop, c’est une solution concentrée de sucre et d’eau. «Il y a plusieurs sirops de tubercules et de féculents, indique la nutritionniste Catherine Lefebvre. La portion sucrée de leur amidon a été isolée, par hydrolyse. Ce n’est pas mieux que le sucre blanc.» Deux exceptions confirment cette règle: le sirop d’érable et le miel, deux sucres d’ici.

Barres déjeuner Sunrise de Nature’s Path, parfum citrouillépices

Repéré dans la liste d’ingrédients: sirop de manioc

À base de fécule extraite de la racine du manioc (une plante)

Craquelins de bretzel de Snack Factory, assaisonnés style déli

Repéré dans la liste d’ingrédients: sirop de malt

À base de sirop de tapioca (le nom donné à la fécule extraite de la racine du manioc) et d’extrait de malt, produit avec de l’orge germée.

Barre à la protéine de lactosérum Clif, saveur de noix de coco, amande et chocolat

Repéré dans la liste d’ingrédients: sirop de fibres de chicorée

À base d’inuline, une fibre extraite de la racine de la chicorée (une plante)

Barres déjeuner Sunrise de Nature’s Path, parfum citrouillépices
Barres Vital de Leclerc, parfum pommes et carottes

Repéré dans la liste d’ingrédients: sirop de maïs

À base d’amidon de maïs.

Lire la suite:
https://www.lapresse.ca/vivre/sante/nutrition/201804/19/01-5161672-depister-les-sucres-caches.php
Circulaire-en-ligne.ca n'est pas propriétaire de cet article et le partage de façon indépendante dans le but de promouvoir l'information.

VISITEZ la presse

Vous êtes l'auteur de cet article? Si vous souhaitez y apporter une modification, mettre votre site plus en valeur sur la page ou partager d'autres articles, utilisez notre formulaire de contact. Si vous trouvez que nous contrevenons à votre propriété intellectuelle et souhaitez que nous retirions le contenu, utilisez ce formulaire pour nous le laisser savoir et nous procèderons dans les plus brefs délais.