Piscine Trévi Condamnée à Payer pour une Piscine mal installée



Un couple a dû se rendre à la cour des petites créances pour obliger Trévi à réinstaller une piscine dont l’installation avait été mal faite.

En mars 2018, un couple de Lévis achète une piscine hors terre, modèle 212 Unix, d’un diamètre de 18 pieds et d’une hauteur de 52 pouces au prix de 3 036 $ (incluant l’installation) dans la succursale de Piscines Trévi du boulevard Pierre-Bertrand à Québec.

Dès l’installation, la dame constate une fuite d’eau entre le moteur et l’écumoire, ainsi que des éléments mal posés.

Elle en informe Trévi, mais les employés envoyés sur place n’ont ni les outils ni les équipements pour effectuer les réparations requises. De plus, on constate qu’un poteau près du patio est croche.

Une autre équipe est alors envoyée sur place, mais ne peut redresser le poteau ni le changer, et constate par ailleurs que le bas d’un autre poteau est plié et que celui-ci se distance de la paroi de la piscine, ce qui laisse supposer, selon la dame, que la piscine n’est pas à niveau.

Trévi vient donc changer le tuyau qui coule ainsi que le poteau plié dans le bas, mais le nouveau poteau est égratigné (comme s’il était usagé) et une nouvelle fuite d’eau apparaît. L’entreprise conclut tout de même que l’installation est conforme et promet de réparer la fuite et de changer les deux poteaux abîmés.

Achat d’une pièce chez un concurrent

Cette démarche de Trévi ne satisfait pas le couple qui fait alors appel à un installateur de piscines pour évaluer la situation. Ils constatent ensemble que la piscine n’est pas ronde et qu’elle n’est pas à niveau. La dame envoie à Trévi des photos appuyant ces constatations.

Trévi vient changer le tuyau qui coule, mais la fuite prend de l’ampleur malgré tout, et l’entreprise s’entête à refuser de réinstaller la piscine. Le couple décide donc de se rendre chez Club Piscine afin d’y acheter une pièce à 33 $ pour changer lui-même le tuyau qui coule, avec succès.

Protégez Vous

»»Lire la suite de l’article

Retour aux nouvelles