Des Bottes Étrangères pour les Militaires



Des bottes étrangères pour les militaires

L’entreprise G.A. Boulet, située à Saint-Tite en Mauricie, tourne présentement au ralenti, non seulement en raison de la pandémie, mais aussi parce qu’elle n’a plus de contrat pour fournir l’armée en bottes de combat.

Jusqu’à 200 travailleurs s’activent normalement dans les ateliers de Bottes Boulet, mais ces jours-ci, l’usine tourne seulement à 10 % de sa capacité.

Selon l’entreprise, l’armée verse maintenant une allocation à ses soldats pour qu’ils achètent eux-mêmes leurs bottes de combat. Ceux-ci ne pourront toutefois pas se procurer de bottes produites au pays.

»» Reportage Complet sur Journal de Montréal

Retour aux nouvelles