Vous connaissez la Maladie NASH ? (Maladie du Foie Gras)

Liens sponsorisés
Vous connaissez la Maladie NASH ? (Maladie du Foie Gras)

Sagesse Santé

Vous connaissez la maladie NASH ?

Maladie du soda, maladie du foie gras, NASH…derrière ces termes se cache une pathologie grave du foie dont la fréquence a doublé ces vingt dernières années, avec ‘explosion de la ‘malbouffe’. Mieux la connaitre permet de s’en protéger

Maladie NASH (Maladie du Foie Gras)

La version agressive d’une maladie ancienne.

La NASH (Non Alcoholic Steato Hepatitis ou Stéatose hépatique non alcoolique) a récemment été mise sous les feux de la rampe. Ainsi 1% de la population française serait touchée par cette maladie, et ce taux est actuellement de 4% au Canada et de 5% aux Etats Unis. On connaissait depuis longtemps la maladie du foie gras – le fait d’avoir des gouttelettes de lipides dans les cellules du foie (comme le foie du canard qu’on a gavé !). Mais depuis une vingtaine d’années, dopée par la malbouffe et la sédentarité, une version plus agressive et apparue : la NASH.

Chez certains malades du foie gras, cette surcharge lipidique provoque une réaction inflammatoire du foie, qui se couvre peu à peu de cicatrices et se met à durcir (c’est ce que l’on appelle la fibrose). Une évolution qui peut aboutir à l’apparition d’une cirrhose, puis d’un cancer.

La ‘malbouffe’ ennemi n°1

Cette maladie du foie gras et donc potentiellement la NASH apparaissent chez des personnes présentant un ou plusieurs de ces facteurs de risque : surpoids, obésité, diabète de type 2, hypertension artérielle, hypercholestérolémie, hypertriglycéridémie, hyperuricémie (excès d’acides urique dans le sang) et insulinorésistance (qui favorise l’accumulation de graisses dan le foie). Autant de pathologies directement à la malbouffe – l’alimentation trop grasse, trop sucrée – et à la sédentarité. C’est parce que l’excès de glucides est très largement en cause dans la NASH qu’elle est aussi appelée ‘maladie du soda’

Une maladie silencieuse

NASH s’installe sans le moindre symptôme. Sauf parfois une pesanteur du flanc droit, non douloureuse, quand le foie grossit. Elle peut donc passer inaperçue et être découverte au stade de la cirrhose ou du cancer. L’élévation sanguine des Gamma GT et des transaminases (des enzymes libérées par les cellules hépatiques), même si elle n’est pas spécifique de la NASH, constitue un signal alarmant. En présence de tels résultats, il vaut mieux réaliser des examens plus poussés.

Les mesures à prendre

Quel que soit le stade de la maladie – stéatose banale, début de fibrose ou NASH installée – les mesures à prendre passent par une activité physique régulière et suffisamment soutenue pour engendrer une perte de la masse graisseuse (vous pouvez calculer votre taux de masse grasse sur Sagessesanté). Et par un régime alimentaire rééquilibré : moins de matières grasses et de sucres (y compris les féculents). Chez la moitié des patients, ces mesures hygiéno-diététiques stoppent l’évolution de la maladie. SI NASH est prise trop tard, il faut envisager des traitements lourds, voire ne greffe du foie.

Un diagnostic par étapes

Premier examen à réaliser en cas de doute : une échographie du foie. S’il est très brillant à l’image, cela signale la présence de graisse. Pour évaluer s’il y a fibrose ou non, on réalise un test sanguin (Fibrotest ou Fibromètre), ainsi qu’échographie spécifique (Fibroscan) qui mesure l’élasticité du foie. Si une fibrose importante du foie est mise en évidence, c’est probablement qu’une NASH s’est déclarée. Mais seule une biopsie du foie – on prélève un petit morceau – réalisé à l’hôpital, sous anesthésie locale, avec une aiguille très fine, permettra un diagnostic définitif.

Bientôt des médicaments

Les médecins ne disposent d’aucun médicament pour soigner la NASH quand elle ne réagit pas aux mesures hygiéno-diététiques. Mais plusieurs (acide obéticholique, Elafribranor, notamment) sont à un stade avancé de développement t pourraient être sur le marché d’ici deux ans. Ils sont conçus pour faire fondre les graisses dans le foie, diminuer la résistance à l’insuline, atténuer la fibrose. Une arme thérapeutique qui sera la bienvenue alors que la NASH est aux Etats Unis la première case de transplantation de foie, et que le Canada suit de près.

 


Cet article est une présentation de Sagesse Santé

L’objectif de Sagesse Santé est d’informer et d’inspirer à faire des choix de vie qui favorisent le bien-être et la santé. Nous aspirons à être votre allié le plus fiable dans votre quête d’une santé optimale pour vous aider à profiter de la vie au maximum. Les informations que nous fournissons s’appuient sur les connaissances scientifiques les plus actuelles et sont dignes de confiance.

Que vous souhaitiez vous attaquer à votre surpoids, retrouver la forme, ou être mieux dans votre peau, ou encore, si vous souffrez d’une maladie chronique, vous trouverez sur notre site des informations honnêtes et faciles à comprendre qui vous inspireront à faire des changements positifs dans votre mode de vie. Nos articles sont rédigés et examinés par une équipe professionnelle d’experts altruistes et passionnés.