Peut-on «Booster» son Système Immunitaire?

Liens sponsorisés
Peut-on «Booster» son Système Immunitaire?Peut-on «Booster» son Système Immunitaire?https://www.canalvie.com/sante-beaute/sante/peut-on-booster-systeme-immunitaire-1.12209803

Face à la COVID-19, nous ne sommes pas tous égaux. Comme le rappelle Santé Canada, il existe des populations vulnérables comme «les adultes âgés, les personnes qui ont un problème médical sous-jacent (maladie cardiaque, hypertension, diabète, maladies respiratoires chroniques, etc…) et celles qui ont un système immunitaire affaibli à la suite d’un problème de santé ou d’un traitement comme la chimiothérapie».

Si de nombreuses questions concernant la COVID-19 demeurent encore sans réponse, il semblerait que le système immunitaire joue un rôle de premier ordre face à la maladie. Mais peut-on réellement améliorer son système immunitaire?

Existe-t-il des super-produits qui nous permettraient de lutter plus efficacement contre la COVID-19?

C’est quoi le système immunitaire?

Tout d’abord, il est important de comprendre ce dont il s’agit. Notre système immunitaire est composé de deux mécanismes de défense principaux:

il y d’une part ce qu’on appele l’immunité innée et de l’autre part, l’immunité adaptative (ou acquise).

L’immunité innée, c’est ce qui permet à notre organisme de se défendre contre les agents infectieux de façon immédiate, en d’autres termes, c’est notre première ligne de défense.

Elle est constituée notamment des barrières mécaniques (la peau, les muqueuses, la toux qui permet d’expulser les agents pathogènes des voies respiratoires), des barrières physico-chimiques (acidité de l’estomac, enzymes anti-bactériennes), des processus d’inflammation, de la flore bactérienne naturelle ou encore de macrophages, ces cellules qui détruisent les corps étrangers de manière non spécifique.

L’immunité adaptative quant à elle, confère à notre organisme une protection plus tardive, mais plus durable.

C’est cette forme d’immunité qui permet de produire une réponse spécifique aux substances identifiées comme étrangères à l’organisme (virus, bactéries…).

Contrairement à l’immunité innée qui propose une réponse immédiate, l’immunité adaptative garde la «mémoire des agresseurs (antigènes)», ce qui nous permet d’avoir une réponse plus efficace quand nous rencontrons à nouveau ces antigènes.

C’est le principe du vaccin : administrer une infime quantité de bactéries ou de virus qui sont affaiblis pour que le corps puisse développer une défense plus importante quand il sera en contact avec la maladie.

Au niveau microscopique, ce sont les lymphocytes B et T (deux types de globules blancs) qui jouent un rôle majeur dans notre système immunitaire en produisant notamment des anticorps.

Le système immunitaire: une équipe
Par définition, un système en biologie est un ensemble d’organes qui interagissent au sein d’un organisme. On parle donc quand on évoque le système immunitaire, de plusieurs organes, de plusieurs «parties» de notre corps qui jouent un rôle.

Vouloir booster ce système d’un seul coup, comme s’il s’agissait d’une seule et même entité est donc plus difficile qu’on le pense.

Les différentes entités fonctionnant en effet en harmonie les unes avec les autres, elles interagissent et c’est précisément la qualité de cette interconnexion qui va définir la fonction immunitaire.

Le système immunitaire est une équipe de hockey. Pour qu’elle soit forte, il ne faut pas qu’un seul joueur soit fort, il faut que l’ensemble des forces de chaque joueur constitue une force. Tout ne peut pas reposer sur un seul joueur, il faut avoir une vision collective. C’est la même chose avec le système immunitaire.

Le mythe des produits miracles
Il vous est peut-être arrivé, et a fortiori ces temps-ci, de tomber sur des publicités vantant tel ou tel produit censé améliorer, fortifier ou encore «énergiser» votre système immunitaire. Évidement, en pleine pandémie, certains aimeraient être capables de renforcer leurs défenses immunitaires simplement en avalant un cachet, en consommant un aliment bien précis et que leurs défenses s’en trouvent améliorées comme par magie.

Malheureusement, ce n’est pas si simple. «Aucune donnée scientifique actuellement disponible ne permet de conclure sur l’effet d’un produit naturel sur l’infection par le virus de la COVID-19.

Les déclarations affirmant que ces produits sont efficaces ne sont basées sur aucune étude réalisée dans des conditions contrôlées.

Elles sont dangereuses, car elles peuvent donner un faux sentiment de protection aux personnes qui les utilisent» a affirmé récemment dans un article du magazine l’Actualité Nathalie Grandvaux qui est la présidente de la Société canadienne pour la virologie, responsable de l’axe Immunopathologie et chercheuse au CHUM, et professeure au Département de biochimie et médecine moléculaire de la Faculté de médecine de l’Université de Montréal.

Pour Hugo Soudeyns, le directeur du Département de microbiologie, infectiologie et immunologie de la Faculté de médecine de l’Université de Montréal cité dans le même article, «Les probiotiques, les antioxydants et les huiles essentielles ne renforceront pas votre réponse immunitaire.

Il faut se méfier des médecines alternatives et de la pseudoscience. Beaucoup de ces approches ne montrent en fait aucun bénéfice tangible».

Lire la suite:
https://www.canalvie.com/sante-beaute/sante/peut-on-booster-systeme-immunitaire-1.12209803
Circulaire-en-ligne.ca n'est pas propriétaire de cet article et le partage de façon indépendante dans le but de promouvoir l'information.

VISITEZ canal vie

Vous êtes l'auteur de cet article? Si vous souhaitez y apporter une modification, mettre votre site plus en valeur sur la page ou partager d'autres articles, utilisez notre formulaire de contact. Si vous trouvez que nous contrevenons à votre propriété intellectuelle et souhaitez que nous retirions le contenu, utilisez ce formulaire pour nous le laisser savoir et nous procèderons dans les plus brefs délais.