Circulaire-en-ligne.ca
Recherchez sur le site:
Aubaines & Promotions Concours Circulaires
 
Concours exclusif: 1000$ en Cartes-Cadeaux Costco à Gagner

Les 8 Raisons Principales pour Lesquelles vous vous Sentez Ballonné Tout le Temps

Liens sponsorisés

Circulaire-en-ligne.ca n'est pas propriétaire de cet article et le partage de façon indépendante dans le but de promouvoir l'information.
Lire l'article complet sur le http://www.sante-nutrition.org/les-8-raisons-principales-pour-lesquelles-vous-vous-sentez-ballonne-tout-le-temps-et-la-facon-de-resoudre-le-probleme/

Les 8 Raisons Principales pour Lesquelles vous vous Sentez Ballonné Tout le Temps
Les ballonnements sont l’une des plaintes les plus fréquentes que j’entends dans mon bureau, et les bonnes nouvelles sont qu’ils peuvent presque toujours être traités une fois que nous avons déterminé la cause sous-jacente. Les ballonnements fréquents peuvent être inconfortables, mais pour beaucoup de femmes, il affecte leur confiance et ce qu’elles pensent de leur corps.

Voici les choses les plus fréquentes que je recherche quand un patient se plaint d’être ballonné:

1. Prolifération Intestinale de levures

2. Intolérances alimentaires

3. Sensibilité au gluten ou maladie coeliaque

4. Résistance à l’insuline

5. Mauvaises combinaisons alimentaires

6. Heures irrégulières des repas

7. Carence en enzymes digestives (y compris l’intolérance au lactose)

8. Autres causes de dysbiose – petite prolifération bactérienne intestinale ou des parasites

Certains de ces facteurs peuvent être testés – une intolérance alimentaire, la sensibilité au gluten, la maladie coeliaque, la résistance à l’insuline, et dans d’autres cas nous traitons en fonction des symptômes et de l’historique.

1. Prolifération Intestinale de levures
La prolifération Intestinale de levures est extrêmement fréquente, et elle est habituellement causée par l’utilisation d’antibiotiques fréquente ou à long terme. Les scénarios les plus courants sont – beaucoup d’antibiotiques en étant enfant pour les infections des oreilles ou des amygdales, l’utilisation d’antibiotiques à long terme pour l’acné (tétracycline ou minocin), ou des antibiotiques pour les infections fréquentes des voies urinaires. Les antibiotiques modifient votre flore digestive, permettant à la levure qui est un organisme opportuniste, de prendre le relais.

Quand il y a trop de levure dans le corps, vous serez ballonné. C’est parce que les levures fermentent les aliments, provoquant des flatulences. Certaines personnes vont également expérimenter des fortes envies de sucre ou de glucides, des tendances aux crises de boulimie, le cerveau embrouillé, de la fatigue, des infections vaginales, et éventuellement des infections fongiques de la peau.

Les bonnes nouvelles sont que cela peut être traité en rééquilibrant votre flore intestinale avec un nettoyage des levures: un régime alimentaire sans sucre, la prise de suppléments pour tuer la levure, et reconstituer la flore intestinale avec des probiotiques.

2. Intolérances alimentaires
L’intolérance alimentaire est différente de l’allergie alimentaire en ce qu’elle est une réaction retardée à un aliment, plutôt que d’une réponse immédiate comme les démangeaisons, le gonflement ou l’anaphylaxie. Les intolérances alimentaires causent un stress immunitaire et une inflammation, ce qui peut également irriter le tractus intestinal provoquant des ballonnements. Les intolérances alimentaires les plus courantes sont les produits laitiers, les œufs, certains fruits (banane, agrumes, ananas en particulier), parfois les oléagineux (les amandes et les arachides sont les plus courantes), le blé, le gluten, le maïs ou autres.

Les intolérances alimentaires peuvent être testées avec un test sanguin pour les identifier avec précision. L’intolérance alimentaire serait suspectée chez quelqu’un avec des antécédents d’allergies, d’eczéma, d’asthme ou des antécédents familiaux de maladie auto-immune, mais peut également être associée à de nombreux autres problèmes de santé, comme les affections cutanées, les troubles digestifs, et le manque d’énergie. Les ballonnements s’améliorerons en 4 à 6 semaines après avoir éliminer tous les aliments aggravants.

3. Sensibilité au gluten ou maladie coeliaque
L’intolérance au gluten et la maladie cœliaque (une forme plus grave de l’intolérance au gluten) sont nettement à la hausse, principalement en raison des grands changements dans le blé au cours des 50 dernières années, et aussi de notre forte consommation de produits céréaliers. Beaucoup de gens qui ont une sensibilité au gluten se plaignent de ballonnements, avec ou sans flatulences, de constipation ou de diarrhée.

Il y a des tests d’intolérance au gluten et de maladie cœliaque qui ne marchent pas dans la plupart des cas, bien que beaucoup de personnes aient un test négatif, elles se sentent mieux sans gluten. Un autre marqueur de l’intolérance au gluten est quelqu’un qui a un faible taux de vitamine B12 sans être végétalien ou végétarien.

Si vous soupçonnez que le gluten peut être un problème pour vous, un point de départ consiste à faire des tests sanguins appropriés pour le confirmer, ou pour commencer un essai de 5 semaines strictement sans gluten. Après 5 semaines strictement sans gluten, il est important de le réintégrer dans votre alimentation afin de clarifier votre réaction. Il y a tellement de bonnes solutions de rechange au gluten: le riz, le quinoa, le millet, la courge et la patate douce pour ne citer qu’eux.

4. Résistance à l’insuline
L’insuline est une hormone qui est libérée par le pancréas en réponse au glucose (sucre) dans le sang. Les niveaux d’insuline font un pic après un repas. Lorsque l’insuline est libérée chez une personne non-résistante à l’insuline (en bonne santé), elle entraîne les cellules de l’organisme à utiliser le glucose et les graisses à partir de la circulation sanguine. La résistance à l’insuline se produit lorsque les cellules ne répondent pas, ou réagissent faiblement au signal de l’insuline. Cela se traduit par une sécrétion encore plus importante d’insuline dans le corps, et finalement la création de niveaux toxiques de glucose dans le sang, connu sous le nom d’hyperglycémie.

Les symptômes courants de résistance à l’insuline comprennent: le gain de poids (souvent rapide dans une période de 2-3 ans); envies intenses de glucides et de sucreries; augmentation de l’appétit; et se sentir fatigué et ballonné après avoir mangé.

Si vous avez eu ces signes, et surtout si vous avez des antécédents familiaux de diabète, vous pouvez avoir une résistance à l’insuline. Il existe des tests sanguins qui peuvent confirmer la résistance à l’insuline. Les bonnes nouvelles sont que cette maladie peut être traitée et est réversible avec des modifications alimentaires et de l’exercice. La clé est de réduire votre consommation de sucre et d’aliments riches en glucides, en mettant plus l’accent sur les légumes, les protéines, les fibres et les graisses saines; et aussi à commencer à faire régulièrement de l’exercice.

5. Mauvaises combinaisons alimentaires
Saviez-vous que les types d’aliments que vous mangez en même temps peuvent affecter la manière dont ils sont digérés? Certaines personnes sont beaucoup plus sensibles que d’autres. Lorsque les aliments sont mal combinés, cela ralentit le processus digestif, et peut entraîner des ballonnements et des indigestions.

La plus grande règle de combinaison alimentaire est de manger vos fruits seuls, et non en les combinant avec d’autres aliments, en particulier les protéines. Par exemple, ne mangez jamais de melon ou une salade de fruits directement après un dîner de poisson!

D’autres règles de combinaison alimentaire sont de ne pas combiner les protéines avec les glucides. Cela devient difficile et presque impossible avec un régime végétarien, mais pour ceux d’entre vous qui mangent de la viande, de la volaille ou du poisson, essayez de séparer vos amidons et vos protéines et voyez comment comment vous vous sentez. Vous remarquerez peut-être que vous avez une digestion beaucoup plus aisée. Par exemple, prenez un petit déjeuner composé de fruits; prenez une collation de noix en milieu de matinée; mangez un déjeuner composé de viande, de volaille ou de poisson avec beaucoup de légumes; et prenez alors un dîner plus riche en glucides comme une patate douce cuite avec des légumes.

6. Heures irrégulières des repas
Une autre cause fréquente de ballonnement est tout simplement de manger à des heures irrégulières. Lorsque vous passez de longues heures sans manger, ou mangez de grandes quantités de nourriture au moment du coucher, votre digestion (et votre métabolisme) vont souffrir. Par exemple, sauter le petit déjeuner, puis manger un gros repas causera presque toujours des ballonnements – c’est choquant pour votre système digestif, et cela provoque aussi  une forte augmentation de la glycémie et de l’insuline comme décrit ci-dessus.

Lire la suite:
http://www.sante-nutrition.org/les-8-raisons-principales-pour-lesquelles-vous-vous-sentez-ballonne-tout-le-temps-et-la-facon-de-resoudre-le-probleme/

Vous êtes l'auteur de cet article? Si vous souhaitez y apporter une modification, mettre votre site plus en valeur sur la page ou partager d'autres articles, utilisez notre formulaire de contact. Si vous trouvez que nous contrevenons à votre propriété intellectuelle et souhaitez que nous retirions le contenu, utilisez ce formulaire pour nous le laisser savoir et nous procèderons dans les plus brefs délais.

Inscription
Fermer Afficher
-->