Nouvelles - Circulaire en ligne

Panne Mondiale pour Facebook, Instagram et WhatsApp

Panne Mondiale pour Facebook, Instagram et WhatsApp

Panne de Facebook: un Possible Sabotage à l’interne?

La panne mondiale de Facebook qui affecte des milliards d’utilisateurs partout sur la planète et qui met à mal le titre de l’entreprise en bourse pourrait avoir été provoquée à l’interne.

«La panne a commencé à 11h39, heure avancée de l’est, et c’est un peu comme si, soudainement, la compagnie de téléphone vous retire votre numéro et le publie à toutes les autres compagnies. Plus personne n’est capable de vous appeler chez vous. C’est la même chose avec la numérotation sur Internet», explique sur les ondes de LCN Steve Waterhouse, spécialiste en cybersécurité.

Selon lui, soit il y a eu erreur chez Facebook, ou pire encore, un sabotage à l’interne. 

«Il y a eu chez Facebook soit une erreur, soit peut-être même, j’anticipe un sabotage qui aurait enlevé tout identifiant de Facebook vers le reste de l’internet. Tout le monde essaye de se connecter, mais personne n’est capable», constate l’expert. 

Le fait de ne plus être «publié sur internet» est normalement issu d’une commande manuelle. 

«Il faut qu’il y ait eu un opérateur qui soit a fait une erreur ou qui a créé malicieusement cette situation-là. Il n’est pas impossible que ce soit une mise à jour qui ait mal été, mais normalement ce genre de situation n’est pas causé par un automatisme, mais bien une intervention humaine», précise-t-il. 

La panne généralisée se produit la veille de la comparution devant le congrès d’une ancienne employée, Frances Haugen, qui a dénoncé Facebook en affirmant que l’entreprise priorisait le profit sur la sécurité. 

«Est-ce que c’est une action à l’interne à la suite de la dénonciation au reportage de 60 minutes avec les déboires judiciaires qui pourraient en découler?», se questionne M. Waterhouse. 

Ancienne ingénieure-chef de produit chez Facebook, Frances Haugen a fait fuiter de nombreux documents internes et a accusé le groupe de «(choisir) le profit plutôt que la sûreté» de ses utilisateurs, dans un entretien diffusé par la chaîne CBS dimanche.

Avant son départ de l'entreprise, en mai, Frances Haugen avait emporté avec elle de nombreux documents issus de recherches internes à l'entreprise et confiés notamment au Wall Street Journal.

Voyez l’entrevue intégrale avec Steve Waterhouse dans la vidéo ci-dessus.

Source : TVA Nouvelles

Publié le

Retour aux Nouvelles
Votre Compte Personnel
Connectez-vous Connexion Facebook
Mot de passe oublié?
Vous n'avez pas encore de Compte?
Inscrivez-vous ici!

- ou -

Inscription et Connexion en 1 clic avec
Facebook
Circulaire en ligne

PREMIERS SUR LES AUBAINES!

Inscrivez-vous à notre liste de diffusion et recevez votre contenu favori par courriel.

Je veux recevoir:

OUI NON
OUI NON
Circulaires
OUI NON
OUI NON
Concours
OUI NON
OUI NON
Recettes