Antirouille

Antirouille

La plupart des véhicules modernes ne montrent pas de signes visibles de rouille avant cinq ou six ans. Par la suite, l'épandage de sel sur les routes du centre et de l’est du Canada et les Maritimes commence à corroder le châssis et la mécanique du véhicule. Après la septième ou huitième année de service, cette détérioration entraîne généralement des réparations coûteuses ou bien une dépréciation du véhicule sur le marché. Les réparations peuvent inclure les parois du bas de caisse du véhicule et les pièces mécaniques comme le réservoir à essence, les systèmes électriques, les conduites des freins et de l'air climatisé. Malheureusement, la majorité des traitements antirouille appliqués par les concessionnaires laissent à désirer. C'est souvent une application unique qui, avec le temps, sèche et craque. Une étude menée par le CAA montre que 85 % des traitements antirouille des concessionnaires négligent une ou plusieurs régions à risque du véhicule.

Source : APA (L'Association pour la protection des automobilistes)

Recherche Rapide

Commerces

Commerces Fermés

Votre Compte Personnel
Connectez-vous Connexion Facebook
Mot de passe oublié?
Vous n'avez pas encore de Compte?
Inscrivez-vous ici!

- ou -

Inscription et Connexion en 1 clic avec
Facebook
Circulaire en ligne

PREMIERS SUR LES AUBAINES!

Inscrivez-vous à notre liste de diffusion et recevez votre contenu favori par courriel.

Je veux recevoir:

OUI NON
OUI NON
Circulaires
OUI NON
OUI NON
Concours
OUI NON
OUI NON
Recettes