Circulaire-en-ligne.ca
Recherchez sur le site:
Aubaines & Promotions Concours Circulaires
 
La Grande Guignolee des Medias

10 Symptômes de L’anémie que vous ne Connaissez Pas

Liens sponsorisés

Circulaire-en-ligne.ca n'est pas propriétaire de cet article et le partage de façon indépendante dans le but de promouvoir l'information.

10 Symptômes de L’anémie que vous ne Connaissez Pas
L’anémie ferriprive est un type d’anémie qui se caractérise par un faible taux de globules rouges dû à une carence en fer. Elle survient quand le corps ne dispose pas de quantités suffisantes en fer pour produire de l’hémoglobine, une protéine qui permet de transporter l’oxygène dans le sang. Voici les principaux symptômes à connaître de l’anémie.

Anémie : quelles sont les personnes à risque ?
Tout le monde peut développer une anémie ferriprive, mais certaines personnes sont plus exposées que d’autres à ce risque. Les végétariens et les végétaliens sont plus susceptibles d’être touchés par l’anémie ferriprive car leur alimentation ne comprend pas de viande rouge, considérée comme l’une des plus importantes sources de fer.

Par ailleurs, les donneurs de sang réguliers présentent aussi un risque accru de perdre leurs réserves en fer et de développer une anémie ferriprive. De plus, les femmes sont particulièrement vulnérables à ce type d’anémie d’une part à cause des menstruations (perte de sang abondante) et d’autre part pendant la grossesse, car elles doivent « partager » leurs nutriments avec le fœtus.

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, les femmes et les enfants sont les plus concernés par l’anémie (carence en fer). En moyenne, elle touche environ 20% des femmes et 50% de femmes enceintes contre 3% des hommes seulement.

Les symptômes de l’anémie ferriprive
À chaque battement, le cœur distribue le sang dans le système cardiovasculaire, apportant de l’oxygène et des nutriments à toutes les cellules présentes dans le corps. Or, l’anémie ferriprive peut influencer (négativement) la quantité d’oxygène distribuée dans chaque cellule.
Les symptômes de l’anémie ferriprive varient selon la gravité de la carence en fer. Ils peuvent passer inaperçus ou se manifester par une légère fatigue.

Voici 10 symptômes d’anémie ferriprive à ne jamais ignorer :

1. Un sentiment de fatigue/faiblesse très intense
Si vous dormez plus que d’habitude ou que vous constatez une baisse d’énergie accompagnée d’une faiblesse musculaire pendant une longue période, cela peut indiquer que vous avez une carence en fer.

2. Des maux de tête, des vertiges ou des étourdissements (surtout en position debout)
En position debout, la pression artérielle diminue. Donc si la quantité d’oxygène est réduite, le fait de se mettre debout peut perturber la circulation d’oxygène dans le cerveau. Ce qui peut entraîner des maux de tête, des vertiges et parfois même des évanouissements.

3. Un essoufflement constant
Vous vous sentez essoufflé lorsque vous montez les escaliers ? Cette fatigue ressentie peut être un symptôme d’anémie ferriprive.

4. Des infections fréquentes
Si des petites blessures ont tendance à s’infecter, malgré les soins apportés ou si elles mettent beaucoup de temps à guérir, un faible taux d’hémoglobine peut être à l’origine de ces désagréments.

5. Des mains et des pieds froids
Les mains et les pieds froids indiquent un trouble de la circulation sanguine. Si vous avez les doigts et les orteils gelés ou des ongles violets, pensez à favoriser la consommation d’aliments riches en fer.

6. Des ongles mous et cassants
La qualité de vos ongles en dit long sur vos carences nutritionnelles. Des ongles sains et solides reflètent une bonne hygiène de vie et une alimentation équilibrée, tandis que des ongles cassants sont le symptôme d’une carence en fer qui peut entraîner une anémie ferriprive.

7. Un rythme cardiaque rapide
L’anémie peut affecter le rythme cardiaque car elle pousse le cœur à battre plus vite pour fournir plus d’oxygène aux cellules.

8. Des envies de collations fréquentes
Vous avez des envies de collations fréquentes et des envies de manger du sucre ? Cet excès d’appétit peut indiquer une carence en fer de l’organisme !

9. Le syndrome des jambes sans repos
Le syndrome des jambes sans repos est un trouble qui se traduit par un besoin de mouvement contant, une sensation de picotement et d’inconfort dans les jambes et les fesses. Ce syndrome est aussi considéré comme un symptôme d’anémie ferriprive.

10. Des douleurs thoraciques
La douleur thoracique n’est pas un signe à prendre à la légère. Elle peut être un symptôme d’anémie ferriprive, comme elle peut aussi signaler un problème cardiaque.
Si vous souffrez de douleurs thoraciques, vous devez consulter un médecin pour un diagnostic précis.

Comment prévenir l’anémie ferriprive ?

Le moyen le plus efficace de prévenir ce type d’anémie est d’adopter une alimentation saine et équilibrée en évitant toute carence nutritionnelle. Optez pour un régime alimentaire riche en aliments à forte teneur en fer comme la viande, les œufs, le poisson, les légumes à feuilles ou les céréales qui sont très riches en fer.

Rien ne vous empêche de prendre des compléments alimentaires enrichis en fer pour prévenir et traiter l’anémie ferriprive (demander l’avis de votre médecin traitant avant de commencer une cure car un excès de fer dans l’organisme peut aussi être dangereux pour la santé).

Pour en savoir plus..Visitez…10 Symptômes de L’anémie que vous ne Connaissez Pas

Vous êtes l'auteur de cet article? Si vous souhaitez y apporter une modification, mettre votre site plus en valeur sur la page ou partager d'autres articles, utilisez notre formulaire de contact. Si vous trouvez que nous contrevenons à votre propriété intellectuelle et souhaitez que nous retirions le contenu, utilisez ce formulaire pour nous le laisser savoir et nous procèderons dans les plus brefs délais.

Inscription
Fermer Afficher
-->