Circulaire-en-ligne.ca
Recherchez sur le site:
Aubaines & Promotions Concours Circulaires
 
Voir les Promotions du moment

Ce que la Chaleur fait subir à votre Corps

Retour aux nouvelles

Détails de la nouvelle

Joey Olivier
Rédacteur Web – MétéoMédia

La chaleur peut se retourner contre vous. Le corps humain a une certaine capacité à s’adapter à la hausse des températures, mais il est possible que l’intensité de la chaleur surpasse vos capacités corporelles et mettre votre vie en danger. Voici comment la chaleur devient une agression pour l’organisme humain.

Le stress thermique

La pression que vit un humain au quotidien n’est pas sa seule source de stress. Les conditions climatiques infligent également une tension au corps humain, notamment pour les gens qui travaillent dans un milieu plus difficile (fonderies, cuisine, toitures, etc.).

Dans le cas de la chaleur, la zone de confort thermique de la majorité des gens se situe entre 20 °C et 27 °C, avec un taux d’humidité de 35 % à 60 %. Plus le corps a de la difficulté à s’adapter à la hausse des températures, plus les inconforts se multiplient et les problèmes graves surviennent lorsque les mécanismes d’autorégulation thermique de l’organisme sont affectés.

Chaleur Extreme

La barre du dérèglement

Le seuil de dérèglement de l’organisme humain est franchi lorsque la température réelle ou ressentie s’élève au-dessus de la zone de confort du corps, qui de son côté, tente de maintenir une température corporelle constante d’environ 37 °C. Si le mercure monte, la température du corps tend à s’élever, le débit sanguin augmente et les glandes sudoripares s’activent afin de réduire le « fardeau thermique ».

Si le corps se dérègle à cause de ce fardeau thermique, les premières conséquences peuvent être une augmentation de l’irritabilité, une perte de concentration et de la capacité à accomplir des tâches mentales. Si l’exposition à la chaleur intense persiste, la personne risque de souffrir d’œdème de la chaleur (gonflement des tissus), d’éruptions miliaires (points rouges sur la peau), des crampes, d’épuisement, de la syncope ou d’un coup de chaleur.

Pompier Chaleur Extreme

Le corps des pompiers est fortement exposé à la chaleur extrême lors des interventions par temps chaud.

Conditions identiques, réactions différentes

Une ville ou un territoire peut être exposé à la même chaleur, mais les réactions de chaque humain seront différentes. L’état de santé d’une personne entre en ligne de compte. Les personnes âgées, les enfants, ou celles avec un surplus de poids s’adaptent plus difficilement. Le corps a également plus de difficulté à gérer la chaleur après l’âge de 45 ans. La chaleur peut aussi aggraver l’état des personnes qui souffrent déjà d’un problème de santé cardiaque ou respiratoire. Il ne faut cependant pas se croire à l’abri si vous êtes dans une bonne condition physique. Parlez-en au joueur de tennis professionnel Frank Dancevic, qui s’est évanoui sur le terrain de l’Open D’Australie, en 2014, après avoir été victime d’hallucination. Il a notamment dit aux médias qu’il avait vu Snoopy!

Frank Dancevic 2013 US Open

« Frank Dancevic 2013 US Open » by Alexisrael – Own work. Licensed under CC BY-SA 3.0 via Wikimedia Commons.

La chaleur mortelle

La chaleur peut directement ou indirectement causer la mort. Selon des statistiques de l’Institut national de la santé du Québec, on a enregistré une hausse de 30 % des décès lors d’une vague de chaleur du 4 au 10 juillet 2010. Durant la même période, une dizaine de régions étaient sous alerte de chaleur extrême. En 1995, à Chicago, une vague de chaleur imposante serait à l’origine du décès de près de 700 personnes, en plus d’en avoir envoyé plus de 3300 autres à l’urgence. En moyenne, selon le Centers for Disease Control and Prevention (CDC), la chaleur fait environ 688 victimes chaque année aux États-Unis.

Des effets à long terme

Les chercheurs se penchent également sur les impacts à long terme sur la santé. Selon le National Institute for Occupational Safety and Health (NIOSH), certains problèmes cardiaques, rénaux et hépatiques seraient liés à l’exposition à la chaleur sur une longue période. L’épuisement et les troubles du sommeil figurent sur la liste.

Avec la collaboration spéciale d’Annie Sauvesty, rédactrice-réviseure à MétéoMédia.

Source : Météomédia

Retour aux nouvelles

Inscription
Fermer Afficher
-->