Friandises ou bêtises? À l’Halloween, pensez d’abord à la sécurité

Les enfants se promettent bien du plaisir à l’Halloween. Il y a cependant d’importantes précautions que les parents devraient prendre pour que ce soit une belle expérience pour toute la famille.

Cueillette de friandises

Bonbons Halloween

  • Remettez une lampe de poche à chaque enfant afin que les automobilistes et les autres personnes le voient bien.
  • Dites à vos enfants de rester dans des endroits bien éclairés et de choisir des maisons illuminées de l’extérieur. Avertissez-les de ne jamais entrer dans une maison ni monter dans une voiture.
  • Évitez les costumes trop grands ou à larges pans pouvant faire trébucher l’enfant.
  • Optez pour du maquillage et de la peinture faciale plutôt qu’un masque. Un masque mal ajusté peut gêner la vision ou la respiration de l’enfant.
  • Dites à votre enfant de ne pas manger de friandises jusqu’à ce que vous les ayez vérifiées.
  • Jetez les friandises qui ne sont pas dans des emballages commerciaux ou dont l’emballage est déchiré, perforé ou desserré.
  • Lavez-vous les mains avant d’ouvrir et de manger des friandises.
  • Retirez du sac de friandises des jeunes enfants tout ce qui présente un risque d’étouffement, comme la gomme, les arachides, les bonbons durs et les petits jouets. Ne laissez pas les enfants de moins de trois ans jouer avec des jouets comportant de petites pièces.
  • Lavez soigneusement les fruits frais et coupez-les avant de les manger. Examinez-les et, si la peau est le moindrement perforée, ne les mangez pas. Dans le doute, mieux vaut les jeter!

 

Conseils pour les parents – allergies ou sensibilités alimentaires

Allergie aux arachides

  • Donnez des friandises qui ne contiennent pas d’arachides, de noix, de lait, d’œufs ni d’autres ingrédients similaires pouvant provoquer de graves réactions chez les personnes ayant des allergies ou des sensibilités.
  • Les parents ou les gardiens d’enfants ayant des allergies alimentaires devraient lire attentivement les étiquettes et éviter les friandises qui n’ont pas de liste d’ingrédients ou qui « peuvent contenir » les ingrédients auxquels ils sont allergiques.
  • Si l’on a prescrit un auto-injecteur d’épinéphrine à votre enfant en raison d’une allergie alimentaire, assurez-vous qu’il l’a à disposition lorsqu’il mange.

 

Source: Canadiens en Santé (Santé Canada)