Calendrier de Noël au Québec

Noël 2010: Les dates importantes

Le temps des fêtes ce n’est pas qu’une date, c’est une saison! Entre Noël et le jour de l’an, vous avez des les congés réguliers, les demi-journées d’extra pour votre magasinage de dernière minute, les vacances scolaires des enfants qui sauront à coup sûr énergiser la maison… Il est important de savoir planifier son emploi du temps!

24 décembre 2010 (Vendredi): Veille de Noël

La plupart d’entre commencent à fêter Noël le 24 au soir. Ce n’est pas un jour ferié donc la plupart des magasins sont ouverts, mais abondamment fréquentés donc n’attendez pas ce jour pour faire vos emplettes! Il s’agit d’un vendredi, donc faites attention si vou

25 décembre 2010 (Samedi): Jour de Noël

Le 25 décembre est le jour de fête fédéral légal*. Il est donc ferié partout au Pays. Vu que la date tombe cette année un samedi, plusieurs d’entre vous ne travaillent certainement pas mais vous reprendrez probablement cette journée le vendredi précédent ou le lundi suivant.

1er janvier 2011 (Samedi): Jour de l’an

Encore un jour ferié*! Nul doute que vous l’apprécierez même si c’est un samedi:)

2 janvier 2011 (Dimanche)

Si vous êtes salarié de l’industrie du vêtement, la loi vous offre cette journée également*! Vous ne travaillez pas le dimanche? N’oubliez pas vos droits!

Vacances scolaires

Pour le Québec les dates des vacances scolaires pour Noël sont du lundi 20 décembre au jeudi 30 décembre 2010 mais dans de nombreux établissements elles sont prolongées jusqu’au lundi 10 janvier 2011.

* Les jours feriés et la loi

La Loi sur les normes du travail comporte des dispositions concernant les jours fériés qui protègent la majorité des salariés québécois, qu’ils soient à temps plein ou à temps partiel. La majorité des salariés au Québec a droit à un congé et à une indemnité pour chacun des jours fériés mentionnés précédemment.

Les salariés qui sont obligés de travailler à l’occasion de l’un de ces jours fériés ont droit à une indemnité ou à un congé compensatoire, au choix de l’employeur. Ce congé doit être pris dans les 3 semaines qui précèdent ou qui suivent le jour férié, sauf dans le cas de la fête nationale.

Pour plus de détails, consultez la page d’information de la Commission des Normes du Travail du Québec