Circulaire-en-ligne.ca
Recherchez sur le site:
Aubaines & Promotions Concours Circulaires
 
Circulaires en ligne - 100% Écologique

Opération Nez rouge

Trouver d'autres organismes



Operation Nez rouge - Bannière

Mission de l’Opération Nez rouge

L’Opération Nez rouge s’est donnée la mission de valoriser, par une approche non moralisatrice, l’adoption d’un comportement responsable face à la conduite avec les facultés affaiblies en rendant possible l’existence d’un service de raccompagnement accessible et confidentiel, offert à la communauté par la communauté, et dont les résultats financiers profitent à des organismes locaux dédiés à la jeunesse et/ou au sport amateur.

Visiter le site

Devenir Bénévole

Visitez le site Web d’Opération Nez rouge pour trouver les heures de disponibilités et les numéros de téléphone pour le service de raccompagnement dans votre région

Liens rapides:

Région de Montréal

Région de Québec

Campagne 2013

Dans sa publicité télévisuelle 2013, l’Opération Nez rouge rend hommage aux Québécois qui font partie de la tradition, que ce soit comme utilisateur du service, comme bénévole ou en appuyant financièrement une cause jeunesse et sport de leur communauté. 30 ans grâce à vous, faites partie de la tradition!

 

Services

À titre d’acteur en sécurité routière, l’Opération Nez rouge offre différents services tout au long de l’année :

  • aux entreprises avec la conférence interactive C’est notre tournée!
  • aux services de police du Québec avec le simulateur de tonneaux Bouclez-la!
  • aux établissements scolaires avec la Tournée Party sans Déraper
  • sans oublier le plus connu, destiné aux automobilistes, à savoir le service de raccompagnement en décembre

Le service de raccompagnement de l’Opération Nez rouge est confidentiel et gratuit. Cependant, la totalité des dons versés par les utilisateurs du service est remise à des organismes sans but lucratif qui œuvrent auprès des jeunes.

Il ne s’adresse pas seulement aux personnes qui ont consommé de l’alcool, mais aussi à celles qui ne se sentent pas en état de conduire à cause de la fatigue ou de la consommation de médicaments, par exemple. On peut y faire appel une fois ou plus au cours d’une même soirée, soit pour se déplacer d’un endroit à un autre, soit tout simplement pour rentrer chez soi.

Le service de l’Opération Nez rouge est un service rendu par la communauté à la communauté. Chaque année, plus de 55 000 bénévoles rendent possible la tenue de ce service à travers le pays. Ils assurent les services en centrale, comme la téléphonie, la répartition ou la formation, mais aussi le service sur la route en formant des équipes de trois raccompagnateurs à savoir : l’escorte motorisée, le chauffeur et le partenaire.

Escorte motorisée
Personne qui utilise sa propre voiture pour conduire le chauffeur et le partenaire à l’endroit où attend le client. Une fois le client rendu à destination, l’escorte reprend ses deux coéquipiers et retourne ou téléphone à la centrale de coordination afin d’obtenir les coordonnées d’une autre demande de transport.

Chauffeur
Personne qui conduit la voiture du client.

Partenaire
Personne qui accompagne le chauffeur et le client dans la voiture de ce dernier. Le partenaire prend place sur la banquette avant et voit à ce que tout se déroule dans l’ordre et le plaisir. Le partenaire agit également à titre de secrétaire de l’équipe : il complète la demande de transport et remplit le reçu du client.

À propos de l’Opération Nez rouge

En 1984, Jean-Marie De Koninck était professeur de mathématiques (il l’est encore aujourd’hui) et, dans ses loisirs, entraîneur de l’équipe de natation de l’Université Laval. Soucieux de pouvoir offrir des bourses d’études aux étudiants et étudiantes-athlètes qui choisiraient d’obtenir un diplôme à l’Université Laval, il cherchait une façon originale de financer son équipe.

Un jour, à la fin de septembre 1984, au volant de sa voiture, il entend à la radio des statistiques effarantes sur les graves problèmes causés par la conduite avec les facultés affaiblies. On raconte, entre autres, que plus de 50 % des accidents mortels sur les routes sont causés par des automobilistes qui ont consommé de l’alcool.

Par la suite, il entend un tenancier de bar raconter que ses clients, à 3 heures du matin, ne veulent pas laisser leur voiture sur place et rentrer à la maison en taxi; non pas parce que c’est un service coûteux, mais plutôt parce que le bon Québécois aime bien avoir sa voiture à l’œil et l’utiliser en tout temps.

C’est alors que lui vient l’idée de mettre à contribution ses 25 nageurs et nageuses pour offrir aux automobilistes qui ont pris un verre de trop la possibilité d’aller les reconduire chez eux dans leur propre voiture. Avec la collaboration du Service de police de la Ville de Québec et de la station de radio CHRC, la première Opération Nez rouge se déroulait du 13 au 23 décembre 1984.

Voilà comment est né ce service de raccompagnement, gratuit, connu aujourd’hui sous le nom d’Opération Nez rouge et qui se déroule durant le temps des Fêtes chaque année depuis 1984. D’une idée de financement, son initiateur a développé une campagne de sécurité routière dont les bénéfices pour toute la population se font sentir à longueur d’année.

Aujourd’hui, ce sont plus de 100 organisations au Canada qui bénéficient de l’argent recueilli à la suite d’une campagne Nez rouge. À chaque année, entre 1 200 000 et 1 300 000 dollars sont redistribués à ces organismes locaux dédiés à la jeunesse et/ou au sport amateur.

Dès ses débuts, l’Opération Nez rouge s’est donné une philosophie qui a gagné la sympathie de la population. Elle n’encourage ni ne condamne les gens qui choisissent de prendre un verre. « NE CONDUISEZ PAS SI VOS FACULTÉS SONT AFFAIBLIES», voilà le message qu’elle véhicule de façon humoristique et sans intention moraliste. L’approche préventive de l’Opération Nez rouge s’avère d’ailleurs un heureux complément aux mesures répressives des lois.



Catégorie: Non classé
Inscription
Fermer Afficher