Circulaire-en-ligne.ca
Recherchez sur le site:
Aubaines & Promotions Concours Circulaires
 
La Grande Guignolee des Medias

Trucs de Nutritionniste pour mieux Digérer

Liens sponsorisés

Circulaire-en-ligne.ca n'est pas propriétaire de cet article et le partage de façon indépendante dans le but de promouvoir l'information.
Lire l'article complet sur le http://www.canalvie.com/sante-beaute/nutrition/infos-et-conseils/trucs-de-nutritionniste-pour-mieux-digerer-1.793037

Trucs de Nutritionniste pour mieux Digérer
Que ce soit parce qu’on mange trop ou que l’on consomme des aliments qui nous sont moins familiers, il arrive que la digestion soit moins facile qu’à l’ordinaire. Pour éviter les petits maux de ventre, j’ai pensé vous suggérer dans un premier temps mes trucs de nutritionniste pour mieux digérer et, dans un deuxième temps, je vous proposerai des astuces afin de mieux écouter votre appétit.

Éviter les inconforts et les ballonnements
Bien que la mauvaise digestion soit un phénomène désagréable qui nous touche plus particulièrement, nous les femmes, il touche aussi nos très chers hommes. En règle générale, les ballonnements surviennent après l’ingestion d’aliments dits « fermentescibles ». Que veut dire ce bien grand mot? Simplement que ces aliments renferment des glucides qui ne peuvent être complètement digérés par l’organisme. Il y a alors production de gaz au niveau des intestins, d’où l’apparition de ballonnements et d’inconforts.

Aliments qui causent des ballonnements
À titre d’aliments fermentescibles, on note, entre autres :

  • les légumineuses
  • l’oignon
  • le brocoli
  • le chou-fleur
  • l’ail
  • les choux de Bruxelles


Modifier ses habitudes pour une meilleure digestion

1.Intégrer les aliments difficiles à digérer
Puisque les aliments cités ci-dessus sont remplis d’éléments nutritifs, il serait dommage de les éliminer de votre alimentation. Il faut savoir que la tolérance à ces aliments s’améliore avec le temps. Commencez donc à les intégrer graduellement à votre alimentation, et pas tous en même temps. Puisque chaque personne réagit différemment à ces aliments, vous serez en mesure d’évaluer votre tolérance personnelle.

2. Ne pas trop manger
Évitez les repas trop lourds et copieux et préférez des petits repas légers, accompagnés de collations. Commencez le repas par une soupe : c’est un excellent choix. De plus, prendre votre dessert environ 1 heure après le repas est une astuce qui pourrait elle aussi améliorer la digestion.

3. Probiotiques
Consommer des probiotiques sur une base régulière peut vous aider à réduire les ballonnements. En plus de renforcer vos défenses naturelles, ces bonnes bactéries favorisent la santé intestinale. Pour un effet maximal, consommez-les chaque jour.

4. Légumineuses
Rincez vos légumineuses en conserve! Le liquide contenu dans ces conserves est difficile à digérer. D’ailleurs, en plus de se débarrasser de ce liquide, vous vous débarrasserez d’une bonne quantité de sodium.

Écouter son appétit
Les régimes miracles sont nombreux et très populaires. Le meilleur moyen pour perdre du poids reste encore d’écouter son appétit et les signaux qui sont envoyés par son corps. Mais comment faire? La société dans laquelle nous vivons à ce jour nous incite à manger au-delà de notre faim et à surconsommer. Il est donc facile d’oublier que la base de l’alimentation repose sur le concept de la faim…

Quelques trucs pour y arriver

1. Mangez lentement!

Saviez-vous qu’il faut 20 minutes au cerveau pour avertir l’estomac qu’il a suffisamment mangé? En mangeant trop vite, on ingère souvent plus de calories que nécessaire avant même que l’estomac se rende compte que l’on a commencé à manger. Conclusion? Profitez du moment, relaxez et mangez lentement!

2. Évitez de manger en regardant la télévision.
Il est maintenant prouvé que manger devant la télévision incite à manger davantage. Ce phénomène s’explique aisément : le cerveau étant distrait par la télévision, il se trouve moins attentif aux signaux envoyés par l’organisme. Laissez tomber le petit écran en soupant. Votre famille et vos tout-petits vous remercieront un jour!

3. Arrêtez quand vous n’avez plus faim.
Vous, comme moi, avez probablement été élevé en vous faisant dire : « Finis ton assiette si tu veux manger du dessert. » Continuer à manger quand l’appétit n’y est plus dérègle les signaux et favorise une prise de poids à long terme. Nous devrions prendre exemple sur les enfants, eux qui savent si bien écouter les signaux de satiété.

4. Gérez vos émotions.
La peine, la colère ou encore la tristesse peuvent influencer la consommation d’aliments et être la cause de bien des « fausses faims ». Si ça n’arrive qu’une fois de temps en temps, il n’y a évidemment aucun problème. Si le phénomène est récurrent, il serait important de trouver de nouvelles façons de répondre à ses besoins émotifs.

5. Misez sur les aliments qui favorisent le sentiment de satiété.
Les aliments riches en fibres sont d’excellents alliés lorsqu’on veut apprendre à écouter nos signaux de satiété. Prenant de l’expansion dès leur arrivée dans l’estomac, les fibres envoient rapidement un signal au cerveau pour lui dire qu’il a suffisamment mangé. Voilà pourquoi on recommande de mettre chaque jour au menu des produits céréaliers à grains entiers, des fruits, des légumes ainsi que des légumineuses.

Pour en savoir plus..Visitez…Trucs de Nutritionniste pour mieux Digérer


Vous êtes l'auteur de cet article? Si vous souhaitez y apporter une modification, mettre votre site plus en valeur sur la page ou partager d'autres articles, utilisez notre formulaire de contact. Si vous trouvez que nous contrevenons à votre propriété intellectuelle et souhaitez que nous retirions le contenu, utilisez ce formulaire pour nous le laisser savoir et nous procèderons dans les plus brefs délais.

Inscription
Fermer Afficher
-->