Circulaire-en-ligne.ca
Recherchez sur le site:
Aubaines & Promotions Concours Circulaires
 
Voir les Promotions du moment

Tableaux des Nutriments

Liens sponsorisés

Circulaire-en-ligne.ca n'est pas propriétaire de cet article et le partage de façon indépendante dans le but de promouvoir l'information.
Lire l'article complet sur le http://www.canalvie.com/sante-beaute/nutrition/tableaux-des-nutriments

Tableaux des Nutriments

Nom Fonction Principales sources Symptômes de carence Apport quotidien recommandé (femme, femme enceinte, enfant, homme) Incompatibilité
A Joue un rôle important dans la vision, notamment au chapitre de l’adaptation de l’oeil à l’obscurité.

Elle participe à la croissance des os, à la reproduction et à la régulation du système immunitaire.

Elle contribue à la santé de la peau et des muqueuses (yeux, voies respiratoires et urinaires, intestins), qui constituent notre première ligne de défense contre les bactéries et les virus.

  • Abats
  • Hareng mariné
  • Patate douce
  • Carotte
  • Épinard
  • Chou
  • Courge
  • Rutabaga
  • Cantaloup
  • Affections oculaires (cécité nocturne, sécheresse de la conjonctive, xérophtalmie -opacification de la cornée, ulcération de la cornée)
  • Maladies de peau (sécheresse, formation de rides, troubles de la sécrétion sébacée)
  • Cheveux secs
  • Caries dues à une diminution de la minéralisation des dents
  • Arrêt de croissance chez les sujets jeunes
  • Augmentation des infections respiratoires, digestives et urogénitales
  • Diminution de la résistance à la fatigue.
  • Exacerbation de la nervosité
  • Troubles digestifs comme la diarrhée et une perte d’appétit
  • Anomalies du développement de l’embryon, d’où l’importance d’une attention particulière chez la femme enceinte
700 µg Les rétinoïdes synthétiques et la médroxyprogestérone (Provera, par exemple) peuvent faire augmenter les taux de vitamine A dans l’organisme.

Les médicaments suivants peuvent nuire à l’absorption de la vitamine A : huile minérale, contraceptifs oraux, hypolipidémiants : cholestyramine (Questran®) et colestipol (Colestid), colchicine (antigoutteux), Néomycine (antibiotique), Oméprazole (antiacide), antiacides contenant de l’hydroxyde d’aluminium (Gaviscon et Maalox), Phénobarbital (antiépileptique).

B1 La vitamine B1 est nécessaire à la production de l’énergie et participe à la transmission de l’influx nerveux ainsi qu’à la croissance.
  • Produits céréaliers à grains entiers ou enrichis
  • Orange
  • Pois vert
  • Poivron
  • Légumineuses
  • Ananas
  • Pamplemousse
  • Banane
  • Raisins de Corinthe
  • Porc et abats
  • Germe de blé
  • Noix et graines
  • Amaigrissement important lié le plus souvent à une perte d’appétit
  • Fatigue importante (épuisement extrême)
  • Une forte irritabilité (état dépressif)
  • Troubles de la vue
  • Problèmes de concentration et de mémoire
  • Manque de stabilité
  • Troubles digestifs
  • Palpitations
  • Confusion
  • Ulcères de l’estomac
  • Problèmes cardiaques
  • Risque d’anorexie
  • Polynévrite (atteinte des fibres nerveuses et qui se caractérise par une faiblesse musculaire avec amyotrophie, une abolition des réflexes ostéo-tendineux et des paresthésies à type de fourmillements ou de picotements)
  • Crises d’épilepsie
1,5 mg L’absorption d’alcool en grande quantité peut épuiser les réserves de l’organisme en vitamines du groupe B, ce qui peut entraîner des pertes de mémoire, et parfois même des crises d’épilepsie.
B2 Comme la vitamine B1, la vitamine B2 joue un rôle dans la production de l’énergie. Elle sert aussi à la fabrication des globules rouges et des hormones, ainsi qu’à la croissance et à la réparation des tissus.
  • Volaille
  • Mollusques
  • Légumes verts feuillus
  • Produits laitiers
  • Œuf
  • Noix et grains
  • Produits céréaliers à grains entiers ou enrichis.
  • Abats (foie, rognons, cœur d’animaux)
  • Poisson
  • Levure de bière
  • Soja
  • Épinard
  • Carotte
  • Laitue
  • Champignon
  • Brocoli
  • Avocat
  • Lentilles
  • Pois chiches
  • Flageolets
  • Certains fruits secs et graines (sésame, tournesol)
  • Manifestations cutanées
  • Atteintes des muqueuses (buccales, anales, vaginales)
  • Manifestations oculaires (irritation oculaire avec diminution de l’acuité visuelle, conjonctivite, inflammation de la cornée, héméralopie (perte de la vision de nuit)
  • Photophobie (sensibilité excessive et douloureuse à la lumière)
  • Cataracte
  • Entérite
  • Manque de tonus et crampes musculaires
1,6 mg Le psyllium réduit l’absorption de vitamine B2.

L’administration prolongée de probénicide, de certains psychotropes, d’antibiotiques tels les sulfamidés peut conduire à un déficit en vitamine B2.

B3 (Niacine) La vitamine B3 contribue à la production d’énergie. Elle collabore également au processus de formation de l’ADN (matériel génétique), permettant ainsi une croissance et un développement normaux.
  • Produits céréaliers à grains entiers ou enrichis
  • Thon en conserve et thon frais
  • Morue
  • Saumon
  • Foie
  • Poulet rôti
  • Escalope de veau
  • Arachide
  • Fourmillements dans les mains et les pieds
  • Maux de tête
  • Vertiges
  • Perte d’appétit
  • Hyperréactivité de la peau exposée au soleil
  • Inflammation des parois de la bouche et de la langue
  • Changements de l’humeur
  • Diarrhées sévères
  • Délire (grave carence)
14 mg L’effet d’abaissement du taux de cholestérol qu’entraînent de hautes doses de niacine peut s’ajouter à celui de plantes ayant un effet semblable, parmi lesquelles on retrouve l’ail, la résine de guggul (arbrisseau épineux), le psyllium et les phytostérols (composé naturellement présent dans la fraction lipidique des plantes qui réduisent l’absorption du cholestérol dans l’intestin).

Aussi, les interactions médicamenteuses avec la niacine étant nombreuses, il est recommandé de consulter le pharmacien, qui sera en mesure de vous informer sur l’effet ou non de la niacine sur les médicaments (Diazépam, Carbamazepine, Colestipol, Statines, Isionazide, notamment) que vous prenez.

B5 (Acide pantothénique) Surnommée « vitamine antistress », la vitamine B5 participe à la fabrication et à la régulation des neurotransmetteurs (des messagers de l’influx nerveux) ainsi qu’au fonctionnement des glandes surrénales.

Elle joue un rôle dans la formation de l’hémoglobine, de la peau et de muqueuses.

  • Viande
  • Céréales de son
  • Saumon
  • Morue
  • Œuf dur
  • Abats
  • Graines de tournesol
  • Champignon
  • Perte d’appétit
  • Troubles cutanés des troubles digestifs (douleurs abdominales, nausées, vomissements douleurs gastriques)
  • Troubles respiratoires
  • Douleurs dans les jambes et les bras (fourmillements, engourdissement, crampes)
  • Spasmes musculaires et troubles nerveux (fatigue, maux de tête)
  • Stress, irritabilité
  • Périodes de somnolence alternées avec des périodes d’insomnie
  • Convulsions
  • Troubles nerveux pouvant mener à une dépression
5 mg Interaction avec des médicaments qui abaissent le taux de lipides dans le sang (effet augmenté). Aussi, certains traitements aux antibiotiques pourraient entraîner une carence en vitamine B5.

Généralement, les médicaments à base de vitamine B5 contiennent aussi une source de magnésium.

Les contraceptifs contenant l’œstrogène peuvent augmenter les besoins en acide pantothénique.

Les inhibiteurs de coenzyme A peuvent causer des effets additifs sur les lipides sanguins.

B6 Joue un rôle important dans l’équilibre psychique en agissant sur les neurotransmetteurs (sérotonine, mélatonine, dopamine), contribue à la formation des globules rouges, la régulation du taux de sucre dans le sang et le maintien d’un bon système immunitaire.

Aide à la prévention des maladies cardio-vasculaires, la fabrication de l’insuline, la fabrication de l’histamine (substance qui intervient lors de réactions allergiques), et la production et la digestion des acides aminés (maillons qui constituent une protéine).

  • Dinde
  • Poulet
  • Thon
  • Saumon
  • Morue
  • Pois chiches en conserve
  • Céréales enrichies
  • Foie (de boeuf et autres animaux)
  • Pomme de terre au four
  • Graines de sésame
  • Graines de tournesol
Les carences minimes en vitamine B6 sont relativement fréquentes. Elles surviennent chez les nourrissons dont l’alimentation ne contient pas de cette vitamine. Elles peuvent également se présenter chez certaines femmes sous contraceptifs oraux, chez les alcooliques ainsi que chez les fumeurs.

Certaines maladies seraient la cause d’une diminution de la vitamine B6 dans le sang tels l’asthme, les troubles rénaux, le diabète, l’anémie falciforme, la maladie d’Hodgkin (atteinte cancéreuse des ganglions lymphatiques).

Signes d’une carence en vitamine B6 :

  • Dermite séborrhéique
  • Lèvres fissurées
  • Nausées et diarrhées
  • Perte d’appétit
  • Dépression
  • Confusion et convulsions épileptiques (cas les plus graves)
1,3 mg Médicament pour le traitement de la tuberculose, certains contraceptifs oraux, certains médicaments utilisés pour le traitement de l’arthrite rhumatoïde, de l’asthme, de l’hypertension, de la dépression et certains antibiotiques, certains médicaments utilisés dans le traitement de la maladie de Parkinson et de l’épilepsie.

La prise simultanée de vitamine B6 et d’amiodarone augmente la photosensibilité (réaction à la lumière).

B8 (Biotine) La vitamine B8 est nécessaire à la transformation de plusieurs composés, notamment le glucose et les gras. Elle participe également à la croissance cellulaire, métabolise les graisses et les acides aminés (parties des protéines), joue un rôle dans la production de l’énergie et participe au maintien d’un niveau constant de sucre dans le sang.
  • Foie
  • Abats
  • Poisson
  • Soya et autres légumineuses
  • Chou-fleur
  • Jaune d’oeuf
  • Noix et graines
  • Grains entiers
Chez l’enfant, des anomalies métaboliques d’origine génétique peuvent être à l’origine d’une carence en biotine. Cette carence se manifeste par une altération des fonctions du système immunitaire et par une susceptibilité accrue aux infections bactériennes et fongiques.

Signes d’une carence en vitamine B8:

  • Inflammation et hypersensibilité de la peau (rougeur autour des yeux, du nez et de la bouche)
  • Conjonctivite
  • Perte des cheveux
  • Absence ou perte de pigment dans les cheveux
  • Douleurs musculaires
  • Perte de l’appétit
  • Nausées
  • Troubles neurologiques (dépression, fatigue, hallucinations et fourmillements des mains et des pieds)
  • Augmentation du cholestérol dans le sang
  • Diminution de l’hémoglobine dans le sang pouvant conduire à un état anémique
30 µg L’interaction avec certains antibiotiques et avec certains médicaments utilisés dans le traitement de l’épilepsie peut entraîner une carence en vitamine B8.
B9 Lafemme enceinte », en raison de son effet protecteur contre les malformations congénitales du tube neural chez le fœtus.

Elle participe à la fabrication de toutes les cellules du corps, dont les globules rouges. Elle joue un rôle essentiel dans la production de l’ADN et de l’ARN (matériel génétique), dans le fonctionnement du système nerveux et du système immunitaire, ainsi que dans la cicatrisation des blessures et des plaies.

  • Abats
  • Épinard
  • Asperge
  • Laitue romaine
  • Betterave
  • Chou de Bruxelles
  • Graines de lin
  • Graines de tournesol
  • Légumineuses
  • Haricot de soya
  • Céréales enrichies
Les carences apparaissent chez certaines personnes dans les situations suivantes :
  • Grossesse et allaitement
  • Alcoolisme
  • Diarrhée continue
  • Fièvre prolongée
  • Anémie
  • Maladies intestinales
  • Maladie du foie
  • Trouble de la fonction rénale (hémodialyse)
  • Stress continuel
  • Chirurgie de l’estomac

Une carence en vitamine B9 entraîne:

  • Diarrhée
  • Perte d’appétit
  • Perte de poids
  • Une inflammation de la langue (glossite)
  • Maux de tête
  • Palpitations cardiaques
  • Irritabilité
  • Changements d’humeur
400 µg, et 600 µg chez les femmes enceintes. Plusieurs médicaments augmentent l’élimination de l’acide folique ou provoquent une carence en cas de traitement prolongé. Certains, à l’inverse, diminuent son absorption ou son efficacité. La prise d’acide folique peut aussi diminuer le taux de certains médicaments dans le sang.

Voici quelques exemples de médicaments qui peuvent modifier l’état nutritionnel en acide folique:

Anticonvulsivants (phénobarbital, phénytoine, primidone, carbamazépine, acide valproïque, divalproex), antibiotiques (tétracycline, triméthoprime), anti-inflammatoires non stéroïdiens ou AINS à fortes doses et à long terme (aspirine, ibuprofène), antiacides (inhibiteurs de la pompe à protons, inhibiteurs de l’histamine-2), contraceptifs oraux, hypocholestérolémiants (cholestyramine, cholestipol), médicaments pour le traitement de la colite ulcéreuse (sulfasalazine), médicaments utilisés dans le traitement du cancer, du psoriasis et de l’arthrite rhumatoïde (méthotrexate).

B12 Participe à la fabrication du matériel génétique des cellules et des globules rouges. Elle veille aussi à l’entretien des cellules nerveuses et des cellules fabriquant le tissu osseux, en plus d’être responsable de la division cellulaire, de l’équilibre du système nerveux, de la synthèse de l’ADN et de l’ARN, des protéines, de la myéline (substance qui forme une gaine autour de certaines fibres nerveuses) et de l’élaboration ou de la dégradation des glucides et des lipides.
  • Poissons et mollusques en conserve (palourde, thon, saumon et sardine)
  • Viande
  • Volaille
  • Lait
  • Poissons
  • Mollusques frais (huître, crabe, thon, truite, crevettes)
  • Œuf
  • Boissons de soya
  • Boissons de riz enrichies
  • Orange
  • Fraise
  • Kiwi
  • Papaye
  • Mangue
  • Goyave
On associe souvent une carence en vitamine B12 à un problème d’absorption. Comme la vitamine B12 doit se lier au facteur intrinsèque, sécrété par l’estomac, pour être absorbée, elle doit dans une première étape se séparer, sous l’action de l’acidité gastrique, des protéines des aliments. L’absorption en vitamine B12 est diminuée si l’une des deux étapes est empêchée ou ralentie.

Une attention particulière doit donc être portée chez :

  • Les personnes atteintes d’anémie pernicieuse (ou anémie de Biermer) car elles ne sécrètent pas la substance (le facteur intrinsèque) indispensable à l’absorption de la vitamine B12.
  • Les personnes qui ont subi l’ablation de l’iléon (partie de l’intestin).
  • Les personnes âgées, car elles peuvent difficilement absorber la vitamine B12 à cause d’une faible acidité gastrique.
  • Les végétaliens et les végétariens.

Les femmes végétaliennes enceintes ou qui allaitent devraient s’assurer de consommer une quantité suffisante de vitamine B12 dans leur alimentation.

Signes d’une carence en Vitamine B12 :

  • Fatigue
  • Faiblesse
  • Essoufflement
  • Nausées
  • Constipation
  • Flatulences
  • Perte d’appétit
  • Perte de poids
  • Fourmillements et engourdissements dans les membres
  • Difficulté à marcher
  • Troubles de l’humeur
  • Pertes de mémoire
  • Démence
2,4 µg (l’apport recommandé est de 2,6 µg pour les femmes enceintes et de 2,8 µg pour celles qui allaitent). La vitamine B12, avec la vitamine B6 et l’acide folique, joue un rôle important dans la prévention d’accumulation d’homocystéine, diminuant le risque de maladies cardiovasculaires.

Les inhibiteurs médicinaux d’acide gastrique peuvent diminuer la prise de vitamine B12 depuis la nourriture. Les médicaments pour le traitement du taux de cholestérol élevé peuvent causer des problèmes similaires. L’oxyde nitreux utilisé en tant qu’anesthésiant pour les personnes âgées peut entraîner une baisse de l’adsorption de la vitamine B12. De fortes doses d’acide folique peuvent masquer une insuffisance en B12, laissant l’individu à risque de développer des dommages neurologiques.

Interactions possibles  avec des produits de santé naturels ou des suppléments  vitaminiques :

Acide folique, potassium, tous les antiacides, les médicaments qui diminuent la glycémie (le lait ou un supplément de carbonate de calcium peut corriger cet effet), les médicaments contre la goutte, les médicaments contre le cholestérol, certains antibiotiques.

C Outre ses propriétés antioxydantes, la vitamine C contribue à la santé des os, des cartilages, des dents et des gencives. Elle protège contre les infections, accélère la cicatrisation et aide à l’absorption du fer contenu dans les végétaux. Elle participe également au maintien de la fonction immunitaire (système de défense naturelle de l’organisme) et à la formation des globules rouges. De nombreux légumes :
  • Poivron rouge
  • Brocoli
  • Chou de Bruxelles
  • Betterave

De nombreux fruits :

  • Orange
  • Fraise
  • Kiwi
  • Papaye
  • Mangue
  • Goyave
  • Ecchymoses
  • Poils en spirale
  • Douleurs articulaires
  • Troubles de la cicatrisation des plaies
  • Troubles de la dentition (saignements)
  • Troubles de la peau (saignements)
  • Faiblesse musculaire
  • Fatigue
  • Dépression
75 mg. Médicaments qui pourraient diminuer le taux de la vitamine C dans le sang :

Contraceptifs oraux, prise régulière d’anti-inflammatoires ou d’acide acétylsalicylique (aspirine).

D La vitamine D est essentielle à la santé des os et des dents. Elle permet l’utilisation du calcium et du phosphore présents dans le sang pour la croissance et le maintien de la structure osseuse, entre autres. Elle joue aussi un rôle dans la maturation des cellules, dont celles du système immunitaire, ainsi que dans le maintien d’une bonne santé globale.
  • Saumon frais
  • Saumon fumé
  • Thon rouge
  • Hareng mariné
  • Sardine en conserve
  • Autres poissons
  • Boissons de riz
  • Boissons de soya enrichies
  • Lait de vache
  • Yogourt enrichi
  • Foie de boeuf
Une carence en vitamine D peut avoir de graves effets sur la santé. Chez l’enfant, elle peut provoquer le rachitisme (problèmes osseux et neurologiques) et chez l’adulte, la carence se traduit par une déminéralisation des os. 15 µg Les antiépileptiques (phénytoine, Dilantin, etc.) et les anticonvulsivants, de même que les glucocorticostéroïdes (Prednisone, etc.) et les médicaments contre le sida peuvent, à long terme, entraîner une carence en vitamine D. Comme ce type de médicament est souvent prescrit à long terme, une supplémentation est essentielle, selon l’Endocrine Society. Les personnes prenant ces médicaments devraient prendre de 3 000 à 6 000 UI de vitamine D par jour.
E Antioxydant majeur, la vitamine E protège la membrane qui entoure les cellules du corps, en particulier les globules rouges et les globules blancs (cellules du système immunitaire).

Elle a des propriétés anti-inflammatoires et vasodilatatrices et contribue ainsi au bon fonctionnement du cœur.

  • Amande
  • Graines de tournesol
  • Noisette et autres fruits à écale
  • Huiles de canola
  • Arachide
  • Céréales de soya
  • Pâte de tomate
  • Avocat
  • Des troubles de la reproduction
  • Réduction de la durée de vie des globules rouges
  • Hémolyse (destruction) excessive des globules rouges, entraînant une anémie dite hémolytique
  • Dégénérescence spino-cérébelleuse caractérisée par des troubles de la station debout
  • Une faiblesse musculaire
  • Perte de réflexes
  • Troubles neurologiques
  • Troubles cardio-vasculaires
  • Altération de la rétine entraînant une baisse de la vision
  • Vieillissement prématuré de la peau
  • Sensibilité accrue aux infections
10 mg Attention chez les sujets souffrant de troubles de la coagulation. La vitamine E pouvant diminuer l’absorption de la vitamine K, elle peut alors favoriser les saignements. Il convient donc, chez les personnes prenant de la vitamine K , de limiter les apports de vitamine E et de bien penser à arrêter la supplémentation en vitamine E quelques jours avant toute opération.
K1 Fabriquée par les bactéries présentes dans l’intestin, elle intervient dans le processus de la coagulation du sang et dans la calcification des tissus mous. Légumes verts : 
  • Épinard
  • Bette à carde
  • Chou de Bruxelles
  • Brocoli
  • Asperge
  • Laitue Boston
  • Haricot vert
  • Petits pois

Certains fruits : 

  • Abricot
  • Poire
  • Prune
  • Raisin

Autres :

  • Huile de canola
  • Huile de soja
Il est extrêmement rare d’observer une carence cliniquement significative en vitamine K au sein de la population, car cette vitamine est essentiellement produite par notre corps. Cependant, elle peut survenir chez les personnes ayant :
  • Des troubles d’absorption intestinale (fibrose kystique, maladie cœliaque)
  • Des troubles graves au niveau du foie ou des voies biliaires
  • Pris des antibiotiques (destruction de la flore intestinale) de façon prolongée
  • Un trouble d’alcoolisme

Signes d’une carence en vitamine K :

  • Saignements dans la bouche
  • Saignements des voies urinaires ou génitales
  • Saignements au niveau de l’estomac, de l’intestin et de la peau
  • Hématomes (ecchymoses)
90µg Si prise à forte dose, la vitamine K peut réduire l’effet anticoagulant de certaines plantes ou suppléments (ail, ginkgo biloba, trèfle rouge).

L’huile minérale prise à forte dose diminue l’effet de la vitamine K.

La prise de suppléments de vitamine K peut réduire l’effet anticoagulant de certains médicaments alors que l’absorption de la vitamine K est diminuée par la prise d’antibiotiques de façon prolongée, la prise de médicaments qui réduisent les lipides dans le sang, la prise de médicaments pour traiter le cholestérol, la prise de médicaments contre les convulsions.

K2 Toujours à l’étude, les propriétés connues, à ce jour, touchent la prévention ou traitement de l’ostéoporose et des troubles cardiovasculaires.

 

  • Foie
  • Lait
  • Fromage
  • Huile de poisson
  • Miso
  • Yogourt
Voir K1 90µg Voir K1

Pour en savoir plus…Visitez:  
Tableau des Nutriments

Vous êtes l'auteur de cet article? Si vous souhaitez y apporter une modification, mettre votre site plus en valeur sur la page ou partager d'autres articles, utilisez notre formulaire de contact. Si vous trouvez que nous contrevenons à votre propriété intellectuelle et souhaitez que nous retirions le contenu, utilisez ce formulaire pour nous le laisser savoir et nous procèderons dans les plus brefs délais.

Inscription
Fermer Afficher
-->