Circulaire-en-ligne.ca
Recherchez sur le site:
Aubaines & Promotions Concours Circulaires
 
La Grande Guignolee des Medias

Reflux Gastrique et Brûlures D’estomac : Quelle Différence? Comment les Soigner?

Liens sponsorisés

Circulaire-en-ligne.ca n'est pas propriétaire de cet article et le partage de façon indépendante dans le but de promouvoir l'information.
Lire l'article complet sur le http://pilule.telequebec.tv/occurrence.aspx?id=162

Reflux Gastrique et Brûlures D’estomac : Quelle Différence? Comment les Soigner?
Cela nous arrive tous de souffrir de «brûlures» d’estomac. Cette sensation désagréable qui survient souvent après un repas copieux ou un aliment mal digéré est causée par un surplus d’aliments ou d’acidité de l’estomac, mais, dans certains cas, il s’agit plutôt d’un reflux gastro-œsophagien.

Pas simple de savoir comment les distinguer, et quoi faire quand ça nous arrive.

C’est ce que veut savoir un de nos téléspectateurs cette semaine :

«Après chaque repas, mon frère prend des antiacides. Il dit qu’il a des problèmes de digestion, de brûlures d’estomac.

Moi je crois que c’est plutôt un problème de reflux gastrique.

Qu’est-ce que vous en pensez? Qu’est-ce qu’on devrait faire?»

Nous avons consulté deux experts pour répondre à cette question : notre pharmacologue Jean-Louis Brazier et le Dr Mickael Bouin, gastro-entérologue à l’Hôpital Saint-Luc de Montréal.

Dr. Bouin, qu’est-ce que le reflux gastro-œsophagien?

Le reflux gastro-œsophagien, c’est une remontée de l’acidité fabriquée dans l’estomac vers l’œsophage.
Il y a deux symptômes principaux du reflux gastro-œsophagien :

  • le premier – ce qu’on appelle le pyrosis : les brûlures dans la poitrine et le deuxième :
  • des régurgitations acides, des remontées d’aliments jusque dans la bouche. Il existe un reflux physiologique.

Tout le monde va, surtout après les repas, avoir un petit reflux, mais qui n’est pas anormal. On parle de maladie quand ça entraîne une modification à la qualité de vie de l’individu ou quand ça entraîne des lésions de l’œsophage.

Sur la population qui a du reflux gastro-œsophagien de manière anormale, à peu près la moitié vont avoir des érosions de l’œsophage, ce qu’on appelle une œsophagite. D’autres n’ont pas d’érosion car, typiquement, l’œsophage se défend contre l’acidité.

Qu’est-ce qui cause le reflux?
(Vue en coupe de l’estomac illustrant le mouvement de l’acidité vers l’œsophage)

C’est lié à un sphincter, un système anti-reflux qui existe entre l’œsophage et l’estomac.
Ça se situe exactement au creux de l’estomac. Ce sphincter, s’il ne fonctionne pas correctement, va laisser remonter l’acidité.

Est-ce que ça peut être grave?

Dans la plupart des cas c’est une maladie bénigne. Il peut parfois y avoir des complications de ce reflux gastro-œsophagien, surtout à long terme.
Les premières complications sont des irritations qui peuvent aller jusqu’à l’ulcère de l’œsophage.

Et les ulcères eux-mêmes peuvent se compliquer. Un ulcère, c’est un petit trou qui se creuse dans l’œsophage. S’il y a un vaisseau qui est érodé, on peut avoir une hémorragie digestive sur un ulcère de l’œsophage.

L’ulcère peut se cicatriser et peut causer un rétrécissement de l’œsophage, ce qui entraîne des difficultés à avaler.

Ce sont là des complications de l’œsophagite ulcérée. À long terme, il peut y avoir une autre complication : la modification de la muqueuse, de la surface de l’œsophage. À cause de son exposition chronique à l’acidité, cette muqueuse peut se modifier pour se protéger contre la présence chronique d’acidité.

C’est ce qu’on appelle un œsophage de barrette. Cette modification est elle-même une source de complications à très long terme avec un risque augmenté de cancer de l’œsophage.

Le reflux gastro-œsophagien n’est pas nécessairement un problème grave, mais il peut le devenir si on ne fait pas attention ou qu’on ne s’en occupe pas sérieusement!

C’est un problème qui demande une consultation médicale et une investigation par un spécialiste qui, lui, pourra déterminer si vous souffrez ou pas de reflux gastro-œsophagien et ce qu’il faut faire pour le traiter.

Nous avons fait le point sur les médicaments disponibles pour traiter le reflux avec notre pharmacologue, Jean-Louis Brazier.

Pour traiter le reflux, on utilise soit des médicaments en vente libre ou des médicaments sur ordonnance qui agissent sur l’acidité de l’estomac.

Certains médicaments soulagent l’acidité alors que d’autres sont capables d’agir de façon préventive en bloquant la sécrétion de l’acide par l’estomac. Ces derniers sont les plus efficaces.

Il existe trois familles de médicaments pour traiter le reflux : les antiacides, les antagonistes H2 et les inhibiteurs.

Les médications en vente libre
Leurs usages

Les antiacides en pastilles : ils neutralisent l’acidité. Ex. Tums, Rolaids.

Il existe aussi des antiacides qui agissent comme barrières mousseuses, tels le Gaviscon, le Maalox. Ils forment une mousse dans l’estomac qui entre en contact avec les muqueuses et en diminue l’acidité.

Tous les antiacides soulagent l’acidité gastrique. On les prend lorsque l’acidité est présente. Ils diminuent les symptômes du reflux, mais n’empêchent pas l’acidité de se produire. Ils peuvent être utiles pour traiter les aigreurs d’estomac occasionnelles, mais sont peu efficaces pour traiter le reflux plus grave.

Les antagonistes-H2 – qui bloquent la  formation d’acide : ex : Axid, Pepcid, Zantac. Disponibles également sous ordonnance à plus forts dosages.
Ce sont des médicaments qu’on prend avant de manger. Ils préviennent en partie la production d’acide par l’estomac.Ils sont habituellement suffisants pour traiter les cas légers de reflux, si on modifie en même temps nos habitudes alimentaires, en évitant les aliments qui causent le reflux.

Les médications sous ordonnance
Leurs usages

Les inhibiteurs – Ils agissent sur le mécanisme même qui produit de l’acidité en empêchant l’acide de se former.
Ex. : Losec, Nexium, Pantoloc, Pariet et Prevacid

Ce sont les plus puissants et les plus efficaces de tous les médicaments pour traiter le reflux.

L’hygiène de vie peut jouer un rôle important dans les cas de reflux. Le vieillissement y contribue et même à partir de la trentaine certaines personnes peuvent voir apparaître des symptômes. Mais l’alimentation demeure un facteur important.

Pour contrôler le reflux :

  • Évitez les repas copieux,
  • les boissons gazeuses,
  • le grignotage fréquent qui favorisent le relâchement du sphincter, responsable des remontées d’acidité.

Évitez aussi les aliments qui augmentent la production d’acidité :

  • tomates, oignons, matières grasses.
  • Évitez de vous coucher tout de suite après avoir mangé et –
  • et lorsque vous souffrez de brûlures – essayez de vous coucher la tête surélevée – l’estomac est plus sensible la nuit.
  • Les gens qui ont un surpoids peuvent voir leurs reflux amélioré par la perte de poids.
  • C’est une question de pression abdominale – c’est d’ailleurs pourquoi les femmes enceintes souffrent souvent de reflux!

 

Pour en savoir plus…Visitez…  http://pilule.telequebec.tv/occurrence.aspx?id=162


Vous êtes l'auteur de cet article? Si vous souhaitez y apporter une modification, mettre votre site plus en valeur sur la page ou partager d'autres articles, utilisez notre formulaire de contact. Si vous trouvez que nous contrevenons à votre propriété intellectuelle et souhaitez que nous retirions le contenu, utilisez ce formulaire pour nous le laisser savoir et nous procèderons dans les plus brefs délais.

Inscription
Fermer Afficher
-->