Circulaire-en-ligne.ca
Recherchez sur le site:
Aubaines & Promotions Concours Circulaires
 
Voir les Promotions du moment

Les Chandelles – Comment les Faire

Liens sponsorisés

Circulaire-en-ligne.ca n'est pas propriétaire de cet article et le partage de façon indépendante dans le but de promouvoir l'information.
Lire l'article complet sur le http://www.bougies.info/cm_article.asp?ID=CANDL0603

Les Chandelles – Comment les Faire

Il y a quelque chose de magique à voir petit-à-petit une chandelle se former sous vos yeux, au fil des différents trempages.
Si le procédé en soi est des plus simples, il est très important de constamment vérifier et, si nécessaire, ajuster la température de la cire dans laquelle vous trempez les mèches.

Mais vous verrez qu’avec un tout petit peu d’expérience, vous serez à même de réaliser facilement ces bougies qui sont les plus anciennes que l’on connaisse.

Au fur et à mesure, vos chandelles évolueront: torsion, sur-trempage, effets spéciaux,… les chandelles offrent bien des possibilités!

Spécifications

  • Difficulté: relativement facile
  • Temps nécessaire: environ 1 heure


Matériel nécessaire

  • 1 récipient de trempage assez haut,
  • assez de mélange pour chandelles pour remplir le récipient,
  • 1 longueur de mèche égale à 2 fois la longueur désirée pour les chandelles plus 10 cm,
  • 1 manipulateur de mèche (en option),
  • 1 thermomètre,
  • 2 lests (petits écrous ou gros plombs de pèche),
  • 1 grande cueille pour mélanger régulièrement la cire.

Plus bien sûr le matériel classique de fonte.

La réalisation

1. Comme toujours, préparez bien à l’avance tout le matériel dont vous aurez besoin pour la réalisation de ce projet.
N’oubliez pas que faire fondre et amener à température une telle quantité de cire risque de prendre un sacré temps et le fait que votre récipient de trempage n’est qu’en partie en contact avec l’eau du bain-marie n’arrangera pas les choses!

Prenez-y vous à temps (comptez deux heures) et surtout, pensez à rajouter régulièrement de l’eau dans la casserole du bain-marie.
Avant de commencer, installez au fond de votre casserole bain-marie un petit système qui permettra au récipient de trempage (quel qu’il soit) de ne pas être en contact direct avec le fond de cette casserole. Pour ce faire, j’utilise toujours deux petites équerres métalliques qui sont facilement et rapidement déplaçables.

2. La température de la cire étant, plus encore que d’habitude, un facteur primordial de réussite ou d’échec, vous veillerez à laisser constamment votre thermomètre plongé dans la paraffine liquide.
Et étant donné que seule une partie de cette paraffine sera en contact avec la chaleur du bain-marie, vous devrez très régulièrement (disons toutes les 10 minutes) et consciencieusement remuer dans la cire avec une longue cueille, histoire de faire remonter la paraffine chaude à la surface et de bien la mélanger avec celle, moins chaude, qui se trouve en haut du récipient.

Idéalement, la totalité de la paraffine devrait garder une température entre 160°F et 170°F pendant toute l’opération de trempage. Vous vous rendrez vite compte qu’arriver à ce résultat demande une certaine habitude et une bonne connaissance aussi bien de votre matériel de chauffe que du récipient de trempage utilisés.

Maintenant, l’idéal n’existant pas (ou peut-être sur une autre planète mais les bougies sont bel et bien terrestres), ne vous fouettez pas si la température de la cire varie légèrement. Mais n’autorisez pas une différence de plus de 5°F au-dessus de 170°F ou en dessous de 160°F.

3. Comme expliqué dans l’article sur le matériel nécessaire, c’est une bonne idée de vous fabriquer un petit support de mèche. Ceci vous permettra de manipuler la mèche sans trop risquer de faire se toucher les deux moitiés enduites de paraffine (ce qui résulterait en une « soudure » des deux parties, un gros juron et la nécessité de recommencer ou peu s’en faut).

Si toutefois vous ne trouvez vraiment rien pour vous bricoler un tel manipulateur, vous pouvez bien entendu tenir les mèches entre vos doigts en faisant bien attention à vos mouvements. Vous pouvez aussi utiliser un petit morceau de carton en guise de manipulateur.

4. Lors des premiers trempages, il est nécessaire de lester l’extrémité des deux moitiés de mèches à l’aide d’un petit écrou que vous y nouerez (comme sur la photo un peu floue à droite) ou, encore mieux, un gros plomb fendu comme ceux que l’on utilise pour la pèche à la ligne que vous pincerez au bout de la mèche.
Après 7 ou 8 trempages, lorsque les mèches auront pris un peu de poids par le fait de la paraffine, vous pourrez couper les lests: les mèches devraient alors être assez lourdes (et surtout assez raides) pour pénétrer dans la cire sans aide extérieure.

5. Je sais que je scie mais c’est parce que c’est vraiment très important: assurez-vous qu’à tout moment la cire soit à une température comprise entre 160°F et 170°F.

Lire la suite:
http://www.bougies.info/cm_article.asp?ID=CANDL0603

Vous êtes l'auteur de cet article? Si vous souhaitez y apporter une modification, mettre votre site plus en valeur sur la page ou partager d'autres articles, utilisez notre formulaire de contact. Si vous trouvez que nous contrevenons à votre propriété intellectuelle et souhaitez que nous retirions le contenu, utilisez ce formulaire pour nous le laisser savoir et nous procèderons dans les plus brefs délais.

Inscription
Fermer Afficher
-->