Circulaire-en-ligne.ca
Recherchez sur le site:
Aubaines & Promotions Concours Circulaires
 
Voir les Promotions du moment

L’alimentation de la Femme Enceinte

Liens sponsorisés

Circulaire-en-ligne.ca n'est pas propriétaire de cet article et le partage de façon indépendante dans le but de promouvoir l'information.
Lire l'article complet sur le http://www.santemagazine.fr/l-alimentation-de-la-femme-enceinte-58690.html

L’alimentation de la Femme Enceinte
Attendre un enfant entraîne des modifications physiologiques qui nécessitent un ajustement des apports alimentaires. Que manger et en quelles quantités pendant la grossesse pour faire un beau bébé ?

Une prise de poids nécessaire… mais irrégulière

Les nutriments qui comptent quand on attend un bébé
Le juste équilibre alimentaire de la femme enceinte

Prendre des kilos durant la grossesse est inévitable du fait de la constitution du placenta (0,7 kg) et du liquide amniotique (1 kg), de l’augmentation en taille de l’utérus et des seins (1,6 kg), de la constitution des réserves adipeuses (3 à 4 kg) et de l’accroissement du volume sanguin (1,5 kg).

Une prise de poids nécessaire… mais irrégulière

  • Les 2-3 premiers mois, la prise de poids représente 5 à 10 % du gain de poids total.
  • Le poids augmente ensuite régulièrement, surtout les 4 derniers mois où le fœtus passe de 500 g à 3 kg.

Pas de prise de poids idéale

Il n’existe pas un nombre idéal de kilos à prendre : tout dépend de la taille et du poids de départ de la maman. Plus il est faible, plus la prise de poids peut être importante.

  • Pour une femme dont l’IMC (indice de masse corporelle) est inférieur à 20, elle peut être de 12 à 18 kg ;
  • Pour un IMC entre 20 et 25, de 11 à 13 kg ;
  • Pour un IMC supérieur à 25, de 6 à 10 kg car la maman dispose déjà de réserves.
  • Calculez votre IMC avec notre outil.

 

Les nutriments qui comptent quand on attend un bébé

Les recommandations concernant les adultes s’appliquent aux femmes enceintes. L’équilibre est donc toujours de mise. Et, si l’alimentation est variée et diversifiée, elle suffit à couvrir l’augmentation des besoins durant la grossesse.

À surveiller côté minéraux

  • Le calcium (1 200 mg/jour, dans les laitages) pour assurer la constitution du squelette du fœtus, et limiter le risque de décalcification du squelette de la maman.
  • Le fer (20 mg/jour dans les viandes et les légumes secs) pour permettre le transport de l’oxygène dans le sang de la mère et du fœtus.
    A lire aussi : 10 astuces nutrition pour se recharger en fer
  • L’iode (sel iodé, produits de la mer) pour le fonctionnement de la glande thyroïde.

 

À surveiller côté vitamines

  • La vitamine B9 (400 µg dans les légumes à feuilles vertes) pour éviter une malformation du système nerveux de l’enfant et un accouchement prématuré.
Lire la suite:
http://www.santemagazine.fr/l-alimentation-de-la-femme-enceinte-58690.html

Vous êtes l'auteur de cet article? Si vous souhaitez y apporter une modification, mettre votre site plus en valeur sur la page ou partager d'autres articles, utilisez notre formulaire de contact. Si vous trouvez que nous contrevenons à votre propriété intellectuelle et souhaitez que nous retirions le contenu, utilisez ce formulaire pour nous le laisser savoir et nous procèderons dans les plus brefs délais.

Inscription
Fermer Afficher
-->