Circulaire-en-ligne.ca
Recherchez sur le site:
Aubaines & Promotions Concours Circulaires
 
La Grande Guignolee des Medias

J’ai Trop Mangé, Comment Gérer ?

Liens sponsorisés

Circulaire-en-ligne.ca n'est pas propriétaire de cet article et le partage de façon indépendante dans le but de promouvoir l'information.
Lire l'article complet sur le http://www.aufeminin.com/conseils-maigrir/trop-manger-s1687856.html

J’ai Trop Mangé, Comment Gérer ?
Après les déjeuners de Noël entre collègues, les apéros avec les potes, les dîners de fête, et le super méga déjeuner en famille, on frise l’overdose. Les intestins hurlent leur souffrance, quant au foie, n’en parlons pas… Quand ce n’est pas la tête qui sent les cheveux pousser vers l’intérieur les lendemains de fiesta !

 

1. Déculpabilisez ! Agissez !
Assumez que vous avez passé de bons moments, que cela booste votre moral et que donc, vous avez rechargé les batteries à travers ces moments de laisser-aller, de jouissance, de gourmandise, de joie.
Cela ne servira à rien de vous pourrir l’estime de soi à grand renforts de calcul de caloriesingérées, et de culpabilité.
En revanche, rebondir sur une positive attitude avec quelques actions bien menées, ça oui !

2. Tout de suite après, digérez et bougez !
Juste après un gros repas bien chargé, accordez-vous le temps de digérer. Une petite sieste, puis une balade digestive, prendre l’air, voilà un bon début de programme.
Puis buvez une tisane qui va stimuler les digestion lentes, comme la sauge, la menthe, le romarin ou même l’anis contre les ballonnements.
Un petit café (un seul, on a dit !) peut aider aussi.

3. Hydratez-vous !
Vous avez peut-être aussi un peu forcé sur l’alcool ? Le gras ? Le sucré ? C’est assez fréquent pendant les fêtes (et les vacances aussi, me direz-vous !). Alors pensez à vous hydrater après ces agapes.

Et variez les apports : l’eau évidemment sera votre meilleur alliée, mais les tisanes et les bouillons aussi. Ils apportent des micronutriments non négligeables, comme les sels minéraux dont le corps a grandement besoin pour repartir du bon pied. Les jours qui suivent vos excès notamment, buvez beaucoup et variez vos apports de boisson (non, on n’a aps dit de se saoûler au café !).

4. Ne sautez pas de repas !
On aura tendance après un déjeuner trop lourd, trop fourni, trop tout, à sauter le dîner, voire l petit-déjeuner du lendemain. Grossière erreur ! Vraiment !
Cela n’aura pour seul effet que de contraindre le corps à stocker ce qu’il a ingurgité pour compenser.
Mieux vaut le nourrir… un peu, et avec les plats adéquats.

Des choses peu grasses (et avec les bonnes graisses, exit les graisses saturées) et peu sucrées.
Ainsi au petit-déjeuner, pas de miel, ni de confiture, ni de céréales industrielles, ni de pain blanc, trop raffiné. Oui aux flocons d’avoine avec des fruits frais découpés, au pain complet avec du jambon pour apporter de l’énergie avec les bonnes calories.

Quelques pistes sur aufeminin pour en savoir plus :

  • Les bonnes et les mauvaises graisses
  • Combattre l’addiction au sucre

5. Foncez sur les vitamines et les fibres !
Après avoir forcé sur le gras, l’alcool, les desserts, donc des mauvais lipides et des mauvais glucides (graisses saturées, index glycémique élevé), il s’agit de rectifier le tir et d’apporter au corps, et plus particulièrement au système digestif, ce dont il a besoin VRAIMENT : des produits vitaminés pour se régénérer, et des fibres pour réguler, se nourrir sans s’alourdir, et reconstituer la flore intestinale.

Légumes cuits au wok, à la vapeur ou à l’eau, voire grillés, des légumineuses, des huiles riches en oméga utiles (huile d’olive, huile de lin, huile de colza, de noix… de préférence bio pour s’éviter l’ingestion de pesticides à foison), du poisson maigre.

N’hésitez pas à utiliser des épices pour apporter du goût et des nutriments intéressants pour aider la digestion (cumin, curry, curcuma, bref quand ça commense en cu !).

Pour savoir quoi consommer :

  • Misez sur ces 50 aliments riches en fibres, à manger régulièrement
6. Maîtrisez votre chocolat-mania !

On sait bien que les boîtes de chocolats vous tendent les bras, mais apprenez à les éviter en les distribuant à vos proches (au mieux), ou à les consommer au bon moment (au pire) , en les associant avec des nutriments qui feront baisser leur index glycémique. Par exemple : à vous, le chocolat noir avec un yaourt nature, et pas en fin de repas, mais en en-cas et basta.

7. Bougez !

Eh oui ! Vous ne pensiez tout de même qu’en vous ingurgitant les 6 saisons de Game Of Thrones, cela pourrait booster votre métabolisme ?

Nous, pour vraiment se prendre en main après une période dense côté bouffe, il s’agit de se dépenser. Mais pas n’importe comment.
A ne pas faire : une grosse séance de fitness/jogging/muscu/abdos bien hardcore. Ca n’avancera pas à grand chose, et vous favoriserez vos risques de blessure vu que votre corps a été récemment malmené.

A faire : de l’activité chaque jour. Une demi heure de marche dynamique (le shopping, ça ne compte pas !), 10 minutes de gainage le lendemain, 30 min d’étirements le soir suivant, si vous avez le temps, allez à la piscine, un cours de gym, une balade à vélo…
Et si vous bossez, tâchez d’investir dans un tracker d’activité (ou téléchargez une appli) qui mesurera vos dépenses énergétiques quotidiennes. Un excellent indicateur pour vérifier que l’on se bouge assez opur éliminer ce que l’on mange et l’on boit.

8. Il en reste, et alors?
Ne tombez pas dans cet écueil qui consiste à ne pas gâcher et à consommer les restes de foie gras, de poularde à la crème, les escargots qu’on n’a pas mangé, le plateau de fromages que personne n’a touché, les trois tranches de bûche, etc.
Congelez, distribuez à vos invités, ou tant pis, gâchez, mais c’est pour votre bien (et vos fesses, cuisses, poignées d’amour).

9. Attention au jour de l’an
Eh oui, les fêtes, c’est un peu le marathon de la gastronomie ! A peine a-t-on digéré Noël que l’on remet ça pour le 31.

Alors pour limiter les dégâts, voici quelques trucs à savoir : une coupe de champagne apporte 94 calories (ce qui équivaut peu ou prou à 4 morceaux de sucre) et un mojito, 160 calories, et un whiskey, 300 (on vous fait pas de dessin hein ?).

Et sinon avec une tranche d’un bon foie gras, ajoutez 200 calories, plus le pain !
Si vous aimez ça, misez sur les huîtres (200 calories la douzaine) ou des crevettes (100 calories les 100 g) sans trop de mayo.Maisgardez en tête qu’un écart n’est pas fatal, qu’il s’agit surtout de se faire plaisir et de bien le gérer avant et après.
Allez, joyeuses fêtes et bonne année… et surtout, bonne santé !

Pour en savoir plus…Visitez:  J’ai Trop Manger Comment Agir le Lendemain


Vous êtes l'auteur de cet article? Si vous souhaitez y apporter une modification, mettre votre site plus en valeur sur la page ou partager d'autres articles, utilisez notre formulaire de contact. Si vous trouvez que nous contrevenons à votre propriété intellectuelle et souhaitez que nous retirions le contenu, utilisez ce formulaire pour nous le laisser savoir et nous procèderons dans les plus brefs délais.

Inscription
Fermer Afficher
-->