Circulaire-en-ligne.ca
Recherchez sur le site:
Aubaines & Promotions Concours Circulaires
 
Voir les Promotions du moment

Allergies Saisonnières : Reconnaître et Diminuer les Symptômes

Liens sponsorisés

Circulaire-en-ligne.ca n'est pas propriétaire de cet article et le partage de façon indépendante dans le but de promouvoir l'information.
Lire l'article complet sur le https://www.jeancoutu.com/sante/conseils-sante/allergies-saisonnieres-reconnaitre-et-diminuer-les-symptomes/

Allergies Saisonnières : Reconnaître et Diminuer les Symptômes
Vous croyez souffrir d’allergie? Encore faut-il savoir laquelle! Voici quelques pistes pour identifier les allergènes en cause et les mettre K.O.!
Il existe plusieurs sources d’allergies. Vous pouvez être allergique, entre autres, au pollen, aux animaux, à la poussière ou à certains aliments.

Les allergies surviennent lorsque votre corps réagit et se défend contre des substances habituellement inoffensives.

Les allergies saisonnières sont les plus connues. Elles peuvent survenir dès l’enfance ou plus tardivement, à l’âge adulte. Les allergies aux arbres et aux graminées, comme le gazon, débutent au printemps et se poursuivent jusqu’au début de l’été. Les allergies à l’herbe à poux débutent vers la mi-juillet et persistent jusqu’au premier gel.

Souffrez-vous d’un rhume ou d’une allergie?
Il est quelquefois difficile de différencier les allergies d’un rhume ou d’une grippe. Voici certains symptômes des allergies :

  • écoulement nasal (sécrétion claire)
  • éternuements
  • congestion nasale
  • picotements des yeux
  • larmoiements
  • démangeaisons
  • absence de fièvre et de maux de gorge
  • symptômes persistant au-delà de 10 jours

Comment identifier l’herbe à poux?
L’herbe à poux est la principale cause des allergies en automne; 89 % des personnes allergiques le sont à l’herbe à poux.

L’herbe à poux pousse fréquemment dans les terrains vagues. Comment la reconnaître?

  • Ses feuilles sont étroites et dentelées, d’un vert pâle uniforme.
  • Sa tige velue est surmontée d’une fleur d’un vert plus pâle.

N’attendez pas que la plante fleurisse pour réagir et déracinez-la avant le mois d’août.

Comment diminuer les symptômes?
Si vous souffrez d’allergies saisonnières, voici quelques conseils afin de mieux profiter de la belle saison :

  • Portez des verres fumés afin de diminuer la quantité de pollen qui atteint vos yeux
  • Évitez de faire sécher vos vêtements sur la corde à linge : le pollen adhère aux tissus.
  • Gardez le gazon court, car l’herbe qui pousse fleurit et libère du pollen.
  • Retirez vos vêtements couverts de pollen avant d’entrer dans la chambre à coucher.
  • Gardez les fenêtres fermées.
  • Éliminez l’herbe à poux avant le mois d’août.
  • Évitez d’aller dehors le matin et lorsque le temps est sec, chaud et venteux. Vaut mieux pratiquer vos activités extérieures vers la fin de l’après-midi ou après de fortes pluies, quand le taux de pollen est faible.
  • Portez un masque filtrant la poussière pour jardiner ou tondre la pelouse.
  • En rentrant, prenez une douche et changez-vous, car le pollen peut adhérer aux vêtements, à la peau et aux cheveux.

Quels sont les traitements possibles?
Plusieurs médicaments sans ordonnance soulagent les allergies : des médicaments par voie orale, des gouttes ophtalmiques et des vaporisateurs nasaux.

Conseils généraux
Lorsque les symptômes d’allergies minent votre qualité de vie, un antihistaminique par voie orale est alors nécessaire. Vous devez le choisir en tenant compte de plusieurs facteurs, entre autres :

  • Présence ou absence de somnolence
    Si les symptômes d’allergies vous affectent surtout le jour, choisissez plutôt un anthihistaminique sans somnolence (Réactine®, AeriusMD, etc.).
  • Fréquence des doses
    Les médicaments ont des durées d’action différentes : certains seront efficaces pour six heures alors que d’autres le seront pour une durée aussi longue que 24 heures, comme Réactine® ou AeriusMD.
  • Contre-indications
    Si vous souffrez de problèmes de santé, certains médicaments contre les allergies peuvent être contre-indiqués. Consultez votre pharmacien pour faire le bon choix.


Larmoiements, rougeurs et picotements des yeux
Les gouttes ophtalmiques contre les allergies (Cromolyn®, etc.) soulagent la rougeur, le picotement et le larmoiement. Elles sont très utiles pour prévenir les symptômes d’une allergie. Vous devez commencer leur utilisation une à deux semaines avant votre période habituelle d’allergie. Si vous les utilisez alors que vos symptômes sont déjà présents, vous obtiendrez un soulagement complet après dix jours de traitement.

Les gouttes décongestives ont l’avantage de soulager la rougeur rapidement. Leur utilisation doit être sporadique pour soulager les symptômes oculaires et compléter les effets d’un comprimé antihistaminique. Les gouttes décongestives ne doivent pas être utilisées pendant une longue période de temps.

Plusieurs gouttes ne peuvent pas être utilisées avec les verres de contact souples. Si vous avez un doute à ce sujet, consultez votre pharmacien.

Pour prévenir la contamination, empêchez tout contact de l’embout de la bouteille avec l’œil, les doigts ou toute autre surface. Jetez et changez votre bouteille toutes les quatre semaines afin de vous assurer une efficacité optimale et vous protéger des infections.

Écoulement nasal, éternuements et congestion nasale
Les vaporisateurs nasaux antihistaminiques (Cromolyn® nasal etc.) agissent localement pour soulager les éternuements et le nez qui coule. Ils sont très utiles pour prévenir les symptômes d’allergies. En présence de congestion et d’éternuements, ces vaporisateurs peuvent prendre quelques semaines avant d’agir.

Les décongestionnants nasaux (Claritin®, Drixoral®, etc.) soulagent rapidement la congestioe peuvent pas être utilisés sur une longue période de temps. Ils sont surtout utiles en période de crise pour compléter l’action des antihistaminiques oraux.n nasale, mais ils n

Des produits à base d’eau saline soulagent également la congestion nasale. Par exemple, hydraSense® est un système de lavage naturel et efficace qui dégage rapidement le nez. Un tel produit, à base d’eau de mer naturelle, a aussi l’avantage d’hydrater les muqueuses et de soulager ainsi la sécheresse causée par certains antihistaminiques pris oralement.

Pour les symptômes d’allergies plus tenaces, des vaporisateurs à base de corticostéroïdes sont vendus sur ordonnance seulement.

Si vous avez des questions sur les allergies et leurs traitements, n’hésitez pas à consulter votre pharmacien.

Pour en savoir plus..Visitez… https://www.jeancoutu.com/sante/conseils-sante/allergies-saisonnieres-reconnaitre-et-diminuer-les-symptomes/


Vous êtes l'auteur de cet article? Si vous souhaitez y apporter une modification, mettre votre site plus en valeur sur la page ou partager d'autres articles, utilisez notre formulaire de contact. Si vous trouvez que nous contrevenons à votre propriété intellectuelle et souhaitez que nous retirions le contenu, utilisez ce formulaire pour nous le laisser savoir et nous procèderons dans les plus brefs délais.

Inscription
Fermer Afficher
-->