Circulaire-en-ligne.ca
Recherchez sur le site:
Aubaines & Promotions Concours Circulaires
 
La Grande Guignolee des Medias

Allergies : la Désensibilisation en 10 Vrai/Faux

Liens sponsorisés

Circulaire-en-ligne.ca n'est pas propriétaire de cet article et le partage de façon indépendante dans le but de promouvoir l'information.

Allergies : la Désensibilisation en 10 Vrai/FauxPour venir à bout de votre allergie aux pollens ou aux acariens, la désensibilisation est une méthode approuvée. Mais quand faut-il la commencer ? Comment ? Pour combien de temps ? … Les réponses du Dr Sophie Silcret-Grieu, allergologue.

Vous connaissez forcément une personne allergique dans votre entourage. Et pour cause : le nombre de personnes allergiques ne cesse d’augmenter. Selon les estimations de l’OMS, la moitié de la population mondiale pourrait même être allergique en 2050. Même si elle peut sembler a prioribénigne, il faut savoir qu’une allergie non prise en charge aura toujours tendance à s’aggraver.

Ainsi, une « simple » rhinite allergique liée aux pollens et non prise en charge, peut évoluer vers des problèmes respiratoires potentiellement graves. La preuve : 30 % de ces rhinites non traitées évoluent en asthme.

Mais surtout, traiter son allergie améliore la qualité de vie. Les allergiques aux pollens savent combien les crises d’éternuements, le nez qui coule sans arrêt ou encore les démangeaisons peuvent être insupportables. Le problème, c’est que nombre d’allergiques ne consultent pas et attendent que « ça passe ».

Pourtant des solutions existent. Si vous êtes sujet aux allergies, un allergologue pourra vous aider en identifiant l’allergène et en vous prescrivant des médicaments qui réduiront les symptômes (les antihistaminiques).

Sur le long terme, vous pouvez vous débarrasser de vos allergies en suivant une cure de désensibilisation. Même si ce traitement est efficace, il est parfois boudé et source de nombreuses idées reçues. Sophie Silcret-Grieu, allergologue, nous aide à y voir plus clair.

La désensibilisation ne fonctionne uniquement si on est allergique à un unique allergène ?
FAUX : on peut très bien être désensibilisé en étant sensibilisé à plusieurs allergènes, il faut simplement déterminer le ou les allergènes responsables des symptômes les plus gênants pour « sélectionner » quelle désensibilisation doit être prescrite. Il est possible de faire une désensibilisation pour 1 ou 2 allergènes, en général pas plus.

La désensibilisation est surtout efficace en cas d’allergie aux pollens de graminées ?
VRAI et FAUX : l’efficacité de la désensibilisation aux pollens de graminées a été bien démontrée, mais d’autres allergènes peuvent aussi en bénéficier (les acariens, ou les pollens d’arbres par exemple).

Il n’y a pas de preuve de son efficacité ?
FAUX : l’efficacité de la désensibilisation a maintenant été prouvée par des études scientifiques fiables, et il n’y a plus de doute sur son efficacité en particulier pour l’allergie à certains pollens, ou aux acariens.

C’est le seul traitement curatif à l’heure actuelle ?
VRAI : aujourd’hui, la désensibilisation est le seul traitement qui agit sur le mécanisme de l’allergie, en conduisant le système immunitaire à devenir plus tolérant vis à vis d’une substance (l’allergène). Cette action sur le mécanisme de la réaction allergique a été reconnu par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

C’est un traitement qui prend du temps, il faut être patient ?
VRAI : un traitement de désensibilisation doit être poursuivi pendant une durée de 3 à 5 ans en moyenne, mais les effets bénéfiques du traitement apparaissent après quelques mois. Cela peut sembler long, mais l’allergie non traitée dure bien plus longtemps…

Les piqûres c’est fini, aujourd’hui seule la désensibilisation par comprimé est utilisée ?
FAUX : aujourd’hui, la plupart des désensibilisations se font par gouttes sub linguales (à mettre sous la langue). Les comprimés existent, mais pour le moment uniquement pour les pollens de graminées. Dans certains cas, on utilise parfois encore les injections.

Une fois qu’on est désensibilisé, c’est pour la vie ?
FAUX : l’effet de la désensibilisation persiste en général plusieurs années après l’arrêt du traitement, cela varie d’une personne à l’autre. Il arrive que l’on doive reprendre le traitement si les symptômes reviennent après quelques années.

Les enfants ne peuvent pas le faire ?
FAUX : si une désensibilisation est indiquée, ce traitement peut être administré chez l’enfant à partir de 5 ans.

Il faut commencer le traitement en dehors des périodes de pollinisation ? 
VRAI : la désensibilisation doit être démarrée avant la saison des pollens, ainsi le système immunitaire s’habitue progressivement à supporter le pollen avant son arrivée dans l’air ambiant au printemps. En pratique, une désensibilisation aux pollens de graminées doit être démarrée en janvier (selon les régions), et une désensibilisation aux pollens d’arbres en novembre.

C’est un traitement contraignant pour les allergiques ?
VRAI ET FAUX : il s’agit de prendre des gouttes sous la langue tous les jours, le matin ou le soir, en dehors des repas, c’est une contrainte, comme se brosser les dents, ou prendre n’importe quel médicament. En réalité, quand l’allergie est elle même très contraignante, et gâche le printemps ou l’été, allant parfois jusqu’à empêcher de se promener à la campagne, la contrainte du traitement semble alors beaucoup moins importante.

Plus on s’y prend tôt, plus la désensibilisation est efficace ?
VRAI ET FAUX : il n’y a pas de limite d’âge pour la désensibilisation, mais en effet, la prise en charge des allergies doit être faite dès que possible.

Seul un allergologue peut prescrire une désensibilisation ?
VRAI et FAUX : la désensibilisation doit être prescrite après avoir fait un bilan allergologique permettant d’avoir un diagnostic précis, en respectant les indications et contre indication de ce traitement, la conduite du traitement et sa surveillance. Par ailleurs, l’éventuelle adaptation des dosages implique d’avoir été formé à l’allergologie. Les allergologues sont donc les médecins les plus à même de prendre en charge ces traitements. Toutefois, certains médecins non allergologues mais formés peuvent en assurer le suivi.

http://www.hellocoton.fr/to/1rxw2#http://sante.journaldesfemmes.com/allergie/1584471-allergies-desensibilisation/

Vous êtes l'auteur de cet article? Si vous souhaitez y apporter une modification, mettre votre site plus en valeur sur la page ou partager d'autres articles, utilisez notre formulaire de contact. Si vous trouvez que nous contrevenons à votre propriété intellectuelle et souhaitez que nous retirions le contenu, utilisez ce formulaire pour nous le laisser savoir et nous procèderons dans les plus brefs délais.

Inscription
Fermer Afficher
-->