Circulaire-en-ligne.ca
Recherchez sur le site:
Aubaines & Promotions Concours Circulaires
 
La Grande Guignolee des Medias

6 Mythes sur les Troubles de L’alimentation

Liens sponsorisés

Circulaire-en-ligne.ca n'est pas propriétaire de cet article et le partage de façon indépendante dans le but de promouvoir l'information.
Lire l'article complet sur le http://www.brunet.ca/fr/conseils/6-mythes-sur-les-troubles-de-l-alimentation.html

6 Mythes sur les Troubles de L’alimentation
Certains mythes entourant les troubles alimentaires sont coriaces. En voici six que vous devriez absolument connaître!

1. Pour souffrir d’un trouble alimentaire, il faut être extrêmement maigre.
Réalité : Il s’agit de l’un des mythes les plus répandus au sujet des troubles de l’alimentation. Même s’il est vrai que la maigreur est l’un des signes de l’anorexie, toutes les personnes qui souffrent de désordres alimentaires n’ont pas forcément un poids inférieur à la norme. Par exemple, plusieurs personnes souffrant de boulimie ont un poids tout à fait normal. Vous ne pouvez donc pas vous fier à l’apparence physique d’un individu pour dépister un trouble de l’alimentation.

2. Les troubles alimentaires ne sont qu’un problème de nourriture.
Réalité : Les désordres alimentaires ne se réduisent pas à l’alimentation. Ils révèlent en fait une souffrance et un mal-être profonds. L’obsession de la nourriture, du poids et des calories ne sont que les symptômes de ce mal de vivre. Les troubles de l’alimentation sont des maladies complexes et multifactorielles, et non pas de simples caprices. Ils sont causés par une combinaison de facteurs biologiques, psychologiques, sociaux et environnementaux.

3. Seules les adolescentes souffrent de troubles de l’alimentation.
Réalité : Bien qu’ils surviennent souvent durant l’adolescence (entre 13 et 18 ans) et qu’ils affectent surtout les filles, les troubles alimentaires peuvent toucher tout le monde. De fait, ceux-ci peuvent aussi bien atteindre les hommes que les femmes de tous âges : les adultes, les adolescents et même les enfants. Cela dit, plus de 90 % des personnes atteintes d’un désordre alimentaire sont des jeunes filles et des femmes, et le petit pourcentage restant représente les hommes et les garçons.

4. Les personnes anorexiques n’utilisent pas le vomissement provoqué.
Réalité : Bien que le recours aux vomissements provoqués soit surtout associé aux personnes boulimiques, les personnes anorexiques peuvent aussi utiliser des méthodes compensatoires, telles que les vomissements, pour contrôler leur poids. Par ailleurs, il faut savoir que la frontière entre l’anorexie et la boulimie n’est pas toujours franche. Bien que ces deux maladies soient décrites comme distinctes, elles n’en sont pas moins très proches l’une de l’autre, car elles ont en commun une préoccupation centrale pour la nourriture. Il n’est donc pas rare de voir une femme anorexique devenir boulimique, ainsi qu’une personne boulimique devenir anorexique.

5. Les troubles de l’alimentation ne sont pas graves.
Réalité : Les troubles alimentaires doivent être pris au sérieux et traités le plus rapidement possible, car ils ont un potentiel de chronicité très élevé et ont des conséquences médicales et psychologiques néfastes. Selon l’Institut national de la nutrition, 10 à 15 % des personnes atteintes d’anorexie ou de boulimie en meurent. L’anorexie est même associée au taux de mortalité le plus élevé parmi tous les troubles de santé mentale.

6. Il est impossible de guérir complètement d’un trouble alimentaire.
Réalité : Il s’agit d’un mythe très répandu, car la guérison d’un trouble de l’alimentation peut être longue et difficile. Guérir d’un désordre alimentaire est en effet un long processus mais, avec beaucoup d’efforts et un traitement approprié, il est possible d’en guérir à 100 %. La patience est de mise, car il n’existe pas de solution magique pour résoudre ce genre de problème. Les rechutes sont d’ailleurs fréquentes et font partie du processus de guérison. Cela dit, sachez que plus une personne est traitée tôt pour son trouble alimentaire, meilleures sont ses chances de se rétablir.

 

Pour en savoir plus…Visitez:  6 Mythes sur les Troubles de L’alimentation


Vous êtes l'auteur de cet article? Si vous souhaitez y apporter une modification, mettre votre site plus en valeur sur la page ou partager d'autres articles, utilisez notre formulaire de contact. Si vous trouvez que nous contrevenons à votre propriété intellectuelle et souhaitez que nous retirions le contenu, utilisez ce formulaire pour nous le laisser savoir et nous procèderons dans les plus brefs délais.

Inscription
Fermer Afficher
-->