Circulaire-en-ligne.ca
Recherchez sur le site:
Aubaines & Promotions Concours Circulaires
 
La Grande Guignolee des Medias

5 Trucs pour Soulager les Symptômes des Allergies Saisonnières

Liens sponsorisés

Circulaire-en-ligne.ca n'est pas propriétaire de cet article et le partage de façon indépendante dans le but de promouvoir l'information.

5 Trucs pour Soulager les Symptômes des Allergies Saisonnières
Alors que la plupart des gens accueillent avec joie le retour du printemps, pour une minorité d’entre eux (environ une personne sur 6 au Canada), le temps doux signifie plutôt le retour… des allergies saisonnières.

Les personnes qui souffrent de cette condition, également appelée rhinite allergique, ont une hypersensibilité à la présence de certaines substances végétales dans l’air (au printemps, surtout le pollen et vers la fin de l’été, surtout l’herbe à poux). Les allergies saisonnières peuvent se déclarer à tout moment, et peuvent varier d’intensité d’une année à l’autre.

Le traitement le plus commun est la prise d’antihistaminiques, qui empêchent le corps de produire des histamines –la molécule chimique qui peut provoquer une réaction immunitaire se manifestant par des allergies. Ces médicaments sont efficaces, mais n’ont toutefois pas un effet durable et peuvent causer des effets secondaires.

Il existe également d’autres moyens d’amoindrir les symptômes de ces allergies. Sans nécessairement remplacer les médicaments, ces trucs pourront apporter un certain soulagement lors de journées plus difficiles. À essayer sans faute!

1. Les vaporisateurs nasaux :
Un vaporisateur nasal comme le Salinex est très efficace pour soulager la congestion nasale lors d’épisodes allergiques. L’eau de mer naturelle contenue dans le Salinex aide à éliminer temporairement le pollen et autres particules allergènes dans les muqueuses,  favorise le drainage des voies nasales et élimine le nez bouché. Des sinus bien nettoyés et décongestionnés résistent mieux à « l’agression » des allergies. C’est la première ligne de défense vers laquelle se tourner comme traitement adjuvant.

2. Limiter l’exposition aux allergènes :
Les gens qui souffrent d’allergies le savent; c’est pratiquement impossible d’éviter les allergènes, puisque ceux-ci sont transportés dans l’air que l’on respire. Il y a toutefois certains moyens de minimiser son exposition : garder les fenêtres fermées, limiter le temps passé à l’extérieur lors des pires journées ou lorsque le temps est venteux et laisser les chaussures à l’entrée pour ne pas propager les allergènes partout dans la maison. Il est également recommandé d’être encore plus vigilant qu’à l’habitude et de prendre des mesures d’hygiène : se laver les mains et se doucher plus souvent, sans oublier de laver fréquemment les vêtements que vous avez portés à l’extérieur (en évitant de les faire sécher dehors!), les draps et les couvertures.

3. Penser à la climatisation :
Au début d’une nouvelle saison et peut-être même par la suite (selon la sévérité des symptômes), on devrait nettoyer ou changer le filtre du climatiseur. Il existe des filtres HEPA qui absorbent plus de particules que les autres et sont, par conséquent, recommandés pour les personnes souffrant d’allergies saisonnières. Dans la voiture, on choisit également l’option de ventilation « en circuit fermé » plutôt que de faire pénétrer de l’air chargé de pollen de l’extérieur.

4. Consommer du miel local :
L’idée peut sembler un peu farfelue, mais découle toutefois d’une certaine logique :  puisque les abeilles transportent le pollen des végétaux qui croissent près de chez vous dans leur miel, alors en consommer un peu chaque jour peut graduellement permettre au corps de développer une certaine immunité. Peu d’études scientifiques l’ont prouvé jusqu’à maintenant, mais comme il n’y a pas vraiment de risques associés, on ne perd rien à essayer! Il faut privilégier le miel provenant de petits producteurs situés dans sa région, non-pasteurisé, et en prendre une petite cuillère matin et soir.

5. Surveiller ce que l’on mange :
Certains aliments contiennent des antihistaminiques naturels, qui peuvent réduire la sévérité des symptômes. Une liste à retenir et à privilégier durant la saison des allergies! Parmi ces aliments, on retrouve le thé vert, le yogourt et les autresaliments fermentés contenant des probiotiques, les poissons contenant des oméga-3 comme le saumon, le maquereau et les sardines, les oignons et l’ail, les kiwis et l’ananas.

En contrepartie, certains aliments contiennent des histamines, et sont par conséquent à éviter le plus possible lorsque les allergies saisonnières frappent. À titre d’exemple, on évite les piments forts, le wasabi, la moutarde de Dijon, les aliments très salés comme les plats préparés, le fromage bleu, les tomates, les amandes et le vin rouge.

Pour en savoir plus..Visitez…5 Trucs pour Soulager les Symptômes des Allergies Saisonnières

Vous êtes l'auteur de cet article? Si vous souhaitez y apporter une modification, mettre votre site plus en valeur sur la page ou partager d'autres articles, utilisez notre formulaire de contact. Si vous trouvez que nous contrevenons à votre propriété intellectuelle et souhaitez que nous retirions le contenu, utilisez ce formulaire pour nous le laisser savoir et nous procèderons dans les plus brefs délais.

Inscription
Fermer Afficher
-->