Circulaire-en-ligne.ca
Recherchez sur le site:
Aubaines & Promotions Concours Circulaires
 
La Grande Guignolee des Medias

Bijouterie Rivet

Bijouterie Rivet
MATÉRIAUX – PRODUITS ET MARQUES – SERVICES
Bijouterie Rivet en ligne

À propos de Rivet…

C. Rivet, Gemmologiste, Bijoux de Création*, une entreprise familiale qui a vu le jour à Montréal en 1955.

1955

Jean-Claude Rivet, horloger, et Rita Leroux Rivet font l’acquisition de la bijouterie de M. Ovila Lamarche en affaires depuis 1925. Située à Ville Émard, un quartier où la population est à l’époque en grande majorité d’origine italienne, leur bijouterie s’oriente rapidement vers le bijou en or. La clientèle demande du 18 carats…

1968

Monsieur Rivet complète un cours en gemmologie à New York. Il devient l’un des rares bijoutiers indépendants à Montréal à offrir à sa clientèle des pierres précieuses autres que les traditionnels rubis, émeraude et saphir. Ainsi, topazes, tourmalines, améthystes et aigues-marines, la connaissance du produit, la variété et le raffinement, font la renommée de J.C. Rivet, Bijoutier

1982

Une de ses filles, Carmen, part pour la Californie suivre les traces de son père. Étudiante en résidence, elle obtient du « Gemological Institute of America » un diplôme complet en gemmologie, avec grande distinction. À son retour, elle propose à ses parents de prendre la relève. Avec son frère, elle achète la bijouterie familiale en 1986.

1987

Ils ouvrent une succursale à Saint-Lambert, au 207 de la rue Woodstock, où les pierres précieuses et fines de haute qualité, ainsi que la création de bijoux, sont très bien accueillies par la clientèle de la Rive-Sud.

1993

Carmen vend ses parts de la bijouterie de Montréal à son frère. En retour, elle achète celles de la bijouterie de Saint-Lambert pour en devenir l’unique propriétaire. Le commerce déménage au 12 de la rue Desaulniers à Saint-Lambert en octobre 1997.

1983 à 1995

Carmen Rivet enseigne la gemmologie, principalement au cégep de Maisonneuve à l’éducation des adultes où cette science passe sous sa responsabilité. Elle donne aussi des cours aux cégeps d’Alma et de Thetford Mines, ainsi qu’à l’École de Joaillerie et des Métaux d’Arts de Montréal. Elle y rédige un nombre impressionnant de notes de cours et de cahiers d’étudiants qui sont ensuite publiés sous sa signature, en plus de la traduction de nombreux articles spécialisés sur les diamants, pierres précieuses et pierres fines.

Coordonnatrice d’un comité de travaux au Ministère de l’Éducation, elle met en place un programme complet de gemmologie enseigné dans les cégeps de la province.
En qualité de gemmologiste professionnelle et femme d’affaire réputée, elle est invitée à plusieurs émissions de télévision, entre autres : J.E., Les Carnets de Louise, Deux filles le matin, L’Heure G, Mon Amour Mon Amour, Le Monde de Martin, etc. Elle agit aussi comme consultante pour la production d’autres émissions et documentaires, ainsi que pour la presse écrite.

1994 à 2001

Son honnêteté et son intégrité sont reconnues par le « Jewellers Vigilance Comity » (JVC) qui demande à Carmen Rivet de siéger à son comité de direction pour y représenter la province de Québec. Le JVC est un organisme canadien réputé dédié au respect de l’éthique professionnelle du milieu de la bijouterie.

2000 à 2006

Elle devient membre du conseil d’administration puis du comité exécutif de l’Association Canadienne des Bijoutiers (CJA), pour en devenir la 80e Présidente en 2004. Menant trois importants dossiers avec brio, elle est nommée « personnalité de l’année » par la revue Canadian diamonds and jewellery en 2005.

2008

Toujours à Saint-Lambert, la bijouterie déménage à une adresse qui fait parler d’elle, le 666 de l’avenue Notre-Dame ! Les membres du personnel ont pris l’habitude de répliquer : « c’est nous qui sommes les gentils petits diables, et nous sommes sans danger sous la protection de Notre-Dame ! ».

Source : Bijouterie Rivet

Afficher la suite

Emplacements populaires: - ANNUAIRE COMPLET

Inscription
Fermer Afficher
-->